A propos de Rudy Brindamour

J'aimai le désert, les vergers brûlés, les boutiques fanées, les boissons tiédies. Je me traînais dans les ruelles puantes et, les yeux fermés, je m'offrais au soleil, dieu de feu.

Depuis 1984 : le monde intérieur et le monde

Son premier souvenir semble venir de son monde intérieur. C’est une expérience archaïque, un territoire double, l’espace de ses premières expériences. La proposition d’écriture en tente une verbalisation, elle retourne scruter les états à l’origine du mouvement. La forme se Continuer la lecture Depuis 1984 : le monde intérieur et le monde