Je suis C.

COMÉDIE ! fils de comédiens je naquis COMÉDIE ! d’aventure en conquête de séduction en fornication d’impubère en adultère j’allai COMÉDIE ! de couvent en garçonnière de nonne en épouse de mère en fille de veuve en vierge de donzelle en galant je courus  COMÉDIE ! de fortune en faillite de patrimoine en loterie de promesse en rocambole de cavalier en laquais je déchus COMÉDIE ! de secrets en arcanes  de vérité en mensonge de loyauté en fausseté de juge en espion je trahis COMÉDIE ! de sermon en ivresse  de protection en trahison de grâce en disgrâce de tonsure en perruque de soutane en défroque de palais en prison j’hésitai COMÉDIE ! de droits en duperies de science en magie de labeur en plaisir de serment en faveur je vécus  COMÉDIE ! de compliment en insulte d’éloge en pamphlet de flatterie en cabale je sévis COMÉDIE ! puis des enfers  les crocs de fer j’arracherai.

Je suis C. COMÉDIE ! JE SUIS C.


“Quand on chérit le plaisir, il ne faut pas philosopher pour le diminuer.”

C.

A propos de Jean Perguet

La retraite ? Si on veut ; c'est le luxe de pouvoir faire presque tout ce que l'on veut, quand on veut, pour soi et surtout pour les autres. Je suis un lecteur curieux de tout. Depuis trois ans mon «journal d’un lecteur» est publié tous les semestres sur http://www.incertainregard.com Après une formation d’animateur d’ateliers d’écriture, j’anime un cycle annuel d’ateliers pour le comité d’entreprise de mon ancienne entreprise. Et depuis l’été 2018, je sévis, comme beaucoup d’autres, à partir des riches et étonnantes propositions de François Bon.

Laisser un commentaire