Bernard Noël | boule pleine

chant sur une phrase de Bernard Noël

Je dois écrire un texte pour le prochain numéro de la revue Europe consacré à Bernard Noël, j’en suis fier, c’est important pour moi. Mais ces temps-ci il y a eu tout le travail avec les étudiants, et puis qu’il ait cessé (c’est tout aussi brutal). Et puis, ici, je regarde les villes, je suis loin des livres. Si j’écris c’est pour ce site, pas de livre en vue, donc je n’ai pas écrit mon texte sur Bernard (j’en ai pourtant écrit deux, ce sera le troisième : les trois seront un assemblage). Mais voilà, au lieu d’écrire : un chant. Le site l’accepte – et la revue ?

Voici la phrase de Bernard Noël dite à la fin du chant :

Parfois, le corps devient une épaisseur d’espace, et je tombe à l’intérieur, tombe comme une boule, boule toujours se resserrant, toujours se contractant. Boule pleine.

cliquer sur la petite icône triangle pour l’écoute (3’30)


écrit ou proposé par : fbon
Licence Creative Commons (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
1ère mise en ligne et dernière modification le 26 mai 2010.
Merci aux 1661 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page.

Site under construction

Site under construction

Warning: a technical problem (SQL server) is preventing access to this part of the site. Thank you for your patience.