aube des viaducs

marche rapide sous les échangeurs, et chant qui en émerge

 

En Amérique, l’architecture des échangeurs routiers fait aussi partie de la beauté des villes. Parfois c’est aussi le cas dans nos vieux pays : à Gênes par exemple. Ce qui n’entre pas en contradiction avec le fait qu’ici les villes se sont construites et développées selon les axes de circulation, et en Europe le contraire.

Avec le changement d’heure, partant prendre l’autobus de Québec à Montréal à 6h, je retrouve le jour perdu. J’aime passer sous ces viaducs. Ce qu’ils disent, c’est dans le mouvement qu’on peut tenter de le comprendre : d’ailleurs, à cet endroit, pour une fois, ils n’ignorent pas les errants sans voiture. Des sentes restent marquées sur la terre.


écrit ou proposé par : fbon
Licence Creative Commons (site sous licence Creative Commons BY-NC-SA)
1ère mise en ligne et dernière modification le 5 novembre 2009.
Merci aux 553 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page.

Messages