2010.08.30 | la Ouessant des morts


Les cimetières sont dans Tiers Livre comme ils sont dans la ville, une sorte d’accueil pour traverser le présent. Toujours s’interroger sur le droit d’arracher ces images, mais dans le cimetière d’Ouessant il y a plein de Bon et même un François, et celui qui débarqua vers la moitié du XIXe siècle à l’île d’Oléron pour y tresser des paniers d’huîtres était un de ceux qui passaient ainsi d’île en île au long des côtes. Plutôt juste ces objets dans la lumière, celle qu’on voudrait retenir.



François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 30 août 2010
merci aux 869 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page


Messages