< Tiers Livre, le journal images : pépinières

pépinières

Que chaque ville puisse se doter de sa Silicon Valley, pourvu qu’on ait un terrain derrière les supermarchés ? Luxueuse installation montbéliardaise, si beau matériel, salle si parfaite, et le parking avec badges et barrières pour ces pépinières de petites entreprises informatiques qui, durant 2 semaines, auront levé de temps en temps un oeil un peu ahuri – même bonjour c’était trop – a ces gens bizarres qui venaient là pour de la musique et des mots. Les budgets de l’Europe pour compenser la déconfiture automobile, certes légitime sans doute. On en a profité vraiment, belles choses, beaux moments, belles recherches – moyens d’aller vers soi dont on ne disposerait pas sinon, et merci à Didier Levallet et la Scène nationale de Montbéliard de nous y avoir accueillis. Reste l’impression de danser sur des ruines – et les ruines du béton moderne, près des usines quasi vides, pas rassurante.


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 17 décembre 2010
merci aux 266 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page