réponse à la girafe


Apparition ce matin d’une girafe dans les Todo Liste (en passant, petite info : version eBook projet lancé), du coup souvenir que moi aussi dans les trois derniers mois j’ai photographié une girafe, la mienne en bibliothèque (le 30 septembre exactement). Elle avait lu trop longtemps ou trop interloquée, peut-être, mais en tout cas, réponse à la girafe par une girafe. Il y a longtemps eu des jeux de lions dans la galaxie commentaires de ce petit journal (merci les contributeurs), la question serait donc : lequel d’entre nous pour n’être pas capable de retrouver une girafe inutilisée dans les fonds de son disque dur ? Et corollaire : est-ce que le plaisir qu’on peut avoir à suivre un blog n’est pas précisément en ce qu’il réveille des potentialités du nôtre, si chacun acceptait de peigner ses propres girafes au lieu de les y laisser dormir ?



François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 18 janvier 2012
merci aux 679 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page


Messages