carrés urbains | majesté des cylindres suisses

sommaire & derniers billets, ou
une autre page du journal au hasard  :
Halloween à Baltimore

C’est depuis une très forte fièvre dans l’enfance : les cylindres grossissants sont un rêve récurrent, surtout dans les périodes d’insomnies. Aussi, chaque fois que j’ai l’occasion d’aller à Genève, je guette l’arrivée de ceux-ci, avec bizarre sentiment intérieur, comme si le rêve se jetait au dehors, avec grand sentiment de suspension, voir d’exister à l’extérieur de moi-même. Ce 11 mai 2012, retour avec soleil arrière encore rasant, ils sont favorables.

 



François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 27 mai 2012
merci aux 407 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page