2007.09.07 | Japon cartes postales


Depuis quelques mois, l’écran de mon précédent portable perdait ses contrastes, et ma vue ne s’améliore pas non plus. Pour mettre en ligne mes petites images numériques, je passais sur GraphicConverter, je montais la luminosité et le contraste à bloc et voilà. D’où pas mal de distorsion, et les retours que j’en avais : — Pourquoi tes photos elles sont toutes rouges depuis quelque temps ? Quelques copains expérimentés photographes avaient aussi des silences. Donc j’ai téléchargé une version gratuite de Photoshop, et j’essaye de savoir ce qu’ils y trouvent. Je trouve surtout plein de fonctions où j’ai du mal à me repérer, mais bon, on s’aperçoit vite de la différence. Alors je ressors du disque dur ces images faites avec un Olympus début de gamme, en mars 2003, lors de mon voyage au Japon. Il faut dire que ça colle aux parois du crâne. Et, indépendamment de tel blogueur de Tokyo en ce moment en Normandie, j’aime beaucoup les images de celui-ci ou celui-ci. Les miennes sont évidemment juste quelques cartes postales : mais pour la première fois au bout de 4 ans j’ai osé toucher les réglages (mais pas le mode d’emploi, faut quand même pas exagérer) ! Le numérique comme vieille boîte à négatifs ?


LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 7 septembre 2007
merci aux 1081 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page