journal | chez nous, même les boissons sont alcooliques

derniers articles, ou
une autre page du journal au hasard (depuis 2005) :
l’image-phrase (quinze phrases)

On traverse dans ce pays une drôle de phase : les riches sont de plus en plus riches, les milliards de la finance ça va, mais un gouvernement qui s’embourbe dans ses contradictions de plus en plus, miné par ses propres équipes largement héritées du sarkozysme, et dans la misère qui s’installe l’onde de choc se propage en augmentant à mesure qu’elle atteint les marges, les périphéries où nous sommes. Dans les autres pays ils prennent ça avec distanciation : le destin de l’Europe capitaine du monde c’est fini, et c’est donc pour eux un rééquilibrage structurel. C’est simplement qu’on voudrait le faire autrement, le rééquilibrage, et que ça n’en prend pas le chemin. Alors on sent bien que ça vasouille partout, que les formes réactionnaires ou rétrogrades ne s’expriment pas que dans la politique, mais dans le ventre mou des journaux, il n’y a qu’à voir en ce moment tout ce qui se trimbale sur la menace numérique, tout ce qu’il faut sauver de la e-chienlit et là aussi on déguste. Alors bien sûr aucun rapport avec la décadence propre à M Mulliez, le patron de tous les supermarchés, quand il rédige les petites annonces qu’il placarde devant ses caisses : qu’il existe des mineurs de plus de 18 ans ça ne l’inquiète pas trop, mais comme les alcooliques lui font énorme bénéfice en achetant leurs boissons alcoolisées, autant appeler ça directement les boissons alcooliques. Et puis, vous ne voyez pas qu’on vienne pompette là en pleine rue danser la sarabande ? Ça ne s’est jamais vu dans notre pays, jamais. Alors sans doute tout ça n’a rien à voir, mais dans ces moments où on s’enfonce, difficile de ne pas penser que tout se tient. Et puis quoi, même Apollinaire avait fait un livre qui s’appelait Alcools.



François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 29 avril 2013
merci aux 417 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page


Messages

  • le 30 avril, c’est le jour de Richard Widmark, c’est comme ça parce que c’est pas autrement : on met une photo, et c’est tout (on aime ça en même temps) (je l’ai prise dans un bouquin sur Fuller) (le décor est celui des rues de New York : on voit le même pont, la proximité de l’habitation dans le film "Hannah Arendt" comme on le voit dans les films de Kazan Scorcese ou de Woody Allen : ce pont de Brooklin - c’est Pierre Ménard qui va nous en ramener des photos - c’est comme les ptites femmes, pour Paris) (ou alors la tour Eiffel) (bonne fête Richard) (ça va ?)

  • Richard à la fenêtre, bien sûr, en ce jour historique (quel retard dans le journal de la nage) (pourtant j’ai nagé) (et voilà les parenthèses à à la PdB qui débarquent)(donc c’était la journée internationale de Richard Widmark, comme tous les ans) (à l’année prochaine)

    Voir en ligne : http://www.fenetresopenspace.blogsp...

  • (envoyé par le frangin) c’est parce que il pleut (j’aime pas trop ça, la pluie) (jl’envoie au notulographe pour sa collection)