06.07.2018, Oakland, adulte ou pas adulte

où mourir à Oakland ? un relevé cartographique sur les lieux de faits divers avec violence dans la ville ordinaire


précédent _ sommaire _ projet _ suivant
Tout ce mois de juillet 2018, en résidence à l’Institut Français de San Francisco (programme a room with a view), une suite d’incursions virtuelles à Oakland sur les lieux d’un fait d’actualité du jour même, avec l’image Google Street View la plus récente en ce point au plus exact et précis. Parfois, à Oakland, la dernière chose qu’ils ont vue de la ville.

Un homme accusé d’avoir tué un adolescent de 15 ans lorsque lui en avait 17 va être jugé en tant qu’adulte. Bobby Brown III est inculpé de meurtre avec pour charge aggravante l’appartenance supposée à un gang et la préméditatIon. Ceci en lien avec la mort, le 10 mars 2016, de William Malik Barnes, 15 ans. Le complice supposé de Brown, Parrish Rauls, a plaidé coupable en février concernant les faits, mais n’a pas été jugé encore. Selon un témoin de l’audition de Raul en début d’année, une caméra de surveillance montre le tireur embusqué à proximité de l’appartement de la victime, la résidence St John au 121 de l’avenue McDonald, puis se dirigeant vers le lieu où était Barnes. Barnes a reçu plusieurs balles et est mort sur le coup. Une dizaine de minutes avant les coups de feu, une autre caméra de surveillance a enregistré Raul et Barnes sortant d’un magasin d’alcool, et quand la police a arrêté Raul, ils ont trouvé dans son téléphone un SMS prévenant Brown que Barnes était dans la boutique.
Un enquêteur de Richmond a dit que Raul n’avait fourni aucune explication concernant ce SMS. Le policier ajoute que, quelques jours auparavant, Brown et Barnes avaient eu une altercation à propos d’un logement de la résidence que Brown n’avait pu avoir. L’avocate de Raul prétend que ce SMS était pour prévenir Brown de faire attention, et et non pas pour l’inciter à commettre le crime, et « c’est ce qu’il a dit en premier », insiste-t-elle. Brown a plaidé non coupable, le procès s’ouvrira ce 11 juillet à Richmond.

source

 


LES MOTS-CLÉS :


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 9 juillet 2018
merci aux 103 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page