2020.01.05 | construire, oui, mais des abris

sommaire & derniers billets, ou
une autre page du journal au hasard  :
2011.08.19 | Ouessant #3, brume

précédent _ suivant

On avait trop abîmé la Terre : ces supermarchés inutiles. Mais on pouvait les décortiquer, y creuser, renforcer les parois. De toute façon ils étaient vides : on pratiquait les Drive, la livraison à domicile. Ici, dans les abris, on avait reconfiguré une bonne partie de leurs sous-emplois. Le bord des villes aussi, réévalué : la zone des abris. Ce qui rassurait. En attendant que. Alors on pouvait de nouveau construire, tout autour. Ceux qui viendraient loger ici auraient accès direct par les parkings. On avait presque, dès à présent, mis la ville sous abri.

 

 



François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 5 janvier 2020
merci aux 185 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page