2020.02.26 | Baudelaire poubelle


précédent _ suivant

Plus de 20 ans que je photographie cette tombe plusieurs fois par an, plus de 40 ans que je visite cette tombe plusieurs fois par an, eh bien jamais je ne l’ai vue dans un tel état de poubelle. Encore, les imbéciles qui s’amusaient (idem sur ce pauvre Sartre et sa Simone) à mettre du rouge à lèvres au pochoir la pluie en a eu raison. Mais pas des fleurs en plastoc ramsées sur les tombes voisines. Pas leur en vouloir, ça part d’une bonne intention, mais disons que ça donne envie, une de ces semaines à venir, de revenir avec un sac poubelle et de lui faire un bon coup de ménage, à Charles toujours coincé là entre le général Aupick dessous et madame mère au-dessus. Ça m’a attristé, voilà.

 

 



François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 26 février 2020
merci aux 310 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page