récup

derniers articles, ou
une autre page du journal au hasard (depuis 2005) :
probablement

Concentration commence à H - 36 pour demain, mais par le vide : dirai quoi ? Par contre, si je dis
« Il existerait une version raturée de Don Quichotte dans laquelle Rossinante est un zèbre », on reconnaît qui tout de suite ?


LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 4 juin 2008
merci aux 315 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page


Messages

  • Oh moi j’ai ma p’tite idée là dessus”, il me lance l’air entendu en montant dans l’ascenseur, après m’avoir fait constater les dégradations (dit-il) sur la porte . “Ah non ce n’est pas une idée ça, ce sont des préjugés” ... (pause, sourire) ... “racistes, des préjugés racistes”, j’ajoute, en douceur en souriant largement. Fini les éternels airs de connivence des voisins du troisième. Ouf, me sent moins lourde, demain je prendrai l’escalier.

  • je n’essaie même pas de détromper cette spécialiste du théâtre français XVIIIe siècle croisée café des Temps, BnF, qui me dit : cette espèce de nombrilisme des blogs, c’est absolument insupportable

    Voir en ligne : L’employée

  • avec un qui est dans mon livre et que je n’avais pas vu depuis quinze ans (même plus)

    avec une qui a conduit la ligne 2 et que je n’avais pas vue depuis vingt ans (même plus)

    journée magnifique

    Voir en ligne : Fenêtres open space

  • Trouvé vieux parallélépipèdes sur une étagère poussiéreuse. Mon père appelait ça "livres". Ouvert et lu _pas d’image_

    C’est lourd dans les doigts.

    Mais j’ai pu les lire même après la fin des centrales.

    (De jour seulement, toutefois, leur écran ne brille pas).

    Voir en ligne : ambo(i)lati

  • Du décibel à tout va, la batteuse tapait fort. Je vais finir par être trop vieux pour ça. Mais ça fait encore du bien. J’aime regarder les gens dans le public durant les concerts. Parfois je voudrais les filmer au ralenti.

    Voir en ligne : Kill Me Sarah

  • 15 jours après avoir vu un film, je ne m’en remets toujours pas, et pourtant il m’a aidée, et pourtant vraiment pas.
    Un ami causant de musique m’explique la détéritorialisation qu’il peut ressentir face à certaines oeuvres, combien il peut s’en sentir en danger.
    Je m’y reconnais. Malédiction liée au prénom ?

    Voir en ligne : traces et trajets

  • A la Poste, un panneau de pub : soutien scolaire, deux heures offertes pour trente achetées. S’être senti artisan !

  • j’ai mis "I will survive" sur ma playlist, Gaynor, GLORIA ça ne peut pas faire de mal : j’ai vu des affiches dans le métro de trois sortes de spécimens, plus ou moins humains, et il y avait même une femme parmi eux... le monde bouge

  • Temps magnifique sur la Pologne de l’est et les gens y semblent totalement indifférents.

    Mais comment tomber des nues sous un ciel qui n’en a pas ?

  • Hier jour mondial concacre a l’ environnement et
    notre maire Papageorgopoulos a decide de couper la route qui traverse la ville pour organiser au centre ville une fiesta.L afiche demander de circuler en velo lui est venu en Lancia Noir. Resultat : des lignes de voitures qui ne pouvaient pas circuler et nous on se balader dans le nuage pollue. Notre ville est la plus pollue grace a lui heureusement. Il deteste les arbres, il adore le beton et les fiestas. Je ne peux plus, ils testent notre logique et nos resitances Help !!

  • Pendant toute la réunion avec la conseillère municipale, avoir eu envie de faire une photo de la fenêtre de son bureau, ne pas le faire parce que les circonstances n’étaient pas souriantes, mais n’avoir cessé de regarder dans un certain angle cette fenêtre.