< Tiers Livre, le journal images : fac soir sous neige

fac soir sous neige

Ayant rendu la clé du studio en sous-sol, je me retrouve toute cette journée dans le bureau 3318 de la fac, dont j’ai la clé. Étrange lieu, parce que le précédent occupant devait avoir beaucoup de livres, et j’ai hérité de 6 étagères (chacune en comportant 8) mais moi je n’ai pas un seul livre, tout est dans l’ordinateur, ou les ouvrages que j’apporte avec moi pour le cours. Plus un vieux Mac G4 au système obstinément réglé sur 2001, et dont je n’ai pas l’accès admin. Qu’on travaille ici ou là, quelle différence ? Le couloir, la porte ouverte (et les discussions qui en résultent sont une raison suffisante d’être là). Dans le studio résidence, j’écrivais pour moi. Au point, parfois, de m’en vouloir de repartir 5 heures plus tard sans rien avoir touché d’administratif ou d’utilitaire. Martin Winckler n’a pas ce problème : Le choeur des femmes a été écrit l’an passé, dans son bureau de l’université de Montréal, le soir. Moi je me retrouve de la même façon dans le soir sur la fac, petits carrés jaunes éclairés, la neige qui tombe. Avancé sur plein de choses, tout cet après-midi, pas de distraction. Mais tenir ici une écriture personnelle ?


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 2 décembre 2009
merci aux 355 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page