2007.01.08 | Noël beaux quartiers forêt morte


On a la pollution par pères Noël chinois suspendus, ce premier lundi de reprise janvier c’est l’élimination des sapins. Sur les 600 mètres qui séparent le métro Passy de la Maison de la radio, j’en ai photographié 15 et puis j’ai arrêté : il suffirait de multiplier par le nombre de rues dans Paris. Assez de bois pour construire une cabane au sans-abri sur la dernière bouche d’air chaud du métro. C’est toute une montagne rasee en fait : mais quelle façon de dire merci.



François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 8 janvier 2007
merci aux 1165 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page