Viviane Suschetet | Diagonales

« construire une ville avec des mots », les contributions

Mini bio et liens à compléter.
proposition n° 1

34° 55’ 22.44’’S 57° 57’ 22.68’’W.

Rue 14 entre 51 et 53.

Diagonales 73 et 74 qui la percent presque.

Il suffirait d’un billet acheté sur Opodo ou Liligo. D’un trajet de RER jusqu’à Charles de Gaulle Étoile. D’une escale au Brésil pour que l’aller-retour soit moins cher. De la navette Tienda León si c’est toujours comme ça jusqu’à Retiro à côté du Sheraton, puis du train, et marcher deux kilomètres.

Manuscrit « Retour à Iguazú » oublié depuis longtemps dans un tiroir. Sur le trajet, souvenir qui remonte d’avoir découvert avec contrariété un « Retour à Ithaque » de l’écrivain uruguayen dont elle confond toujours le nom avec un autre. D’où l’abandon du début de récit.

Il suffit de ça.

Ça a mis 17 ans.

Vol direct car le statut d’étudiante fauchée est loin derrière.

Les mêmes couleurs. Gris, ocre, taches de vert, et tout à coup : brique.

Impatience de tout revoir, flashs des carrioles sur les extérieurs de la ville, des routes qui s’étirent jusqu’aux couchers de soleil.

Mais restons au centre.

Pas l’enfance ici, pas la mère, ni la mer. Un peu d’amniotique tout de même : la naissance à soi : (re-)découvrir qu’elle n’est qu’urbaine, ni plus ni moins.



Tiers Livre Éditeur, la revue – mentions légales.
Droits & copyrights réservés à l'auteur du texte, qui reste libre en permanence de son éventuel retrait.
1ère mise en ligne et dernière modification le 12 juin 2018.
Cette page a reçu 216 visites hors robots et flux (compteur à 1 minute).