rhinocéros rebondissant

animaux empaillés et le réel comme nouveauté


Message à Philippe De Jonckheere à propos de son rhinocéros : « Tu sais que Dürer avait fait à pied le chemin de Munich à Rome pour aller dessiner de visu le premier rhinocéros ramené en Europe, et que la gravure tirée de son dessin est probablement le premier best-seller de l’histoire de l’imprimerie ? - et qu’on a ensuite rajouté le rhinocéros sur les réimpressions de Pline, qui se basait sur les récits des légionnaires revenus d’Afrique, et en avait conçu la licorne en mêlant un peu tout – mais pour ceux du 16ème siècle, si c’était chez Pline on pouvait ajouter, mais pas corriger : primauté du livre sur le réel – et la phrase de Rabelais : “Comme assez sçavez, que Africque aporte tousiours quelque chose de nouveau”, où Flaubert dit que chaque fois qu’il lit cette phrase, il voit des hippopotames et des girafes... » Oui mais voilà : ni Dürer ni le rhinocéros ne sont jamais allés à Rome, j’avais simplifié l’histoire. La preuve que les rhinocéros rebondissent chez André Gunthert !

LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 27 avril 2008
merci aux 1403 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page