publie.net avantages

5 textes chargés, 1 texte offert et autres perfectionnements


Note du 23/10 : nous proposons à nos auteurs/blogueurs de proposer directement leurs textes publie.net depuis leur site, avec ristourne. Nos titres sont ainsi accessibles aux revendeurs de livres numériques, ou aux blogs et site qui souhaiteraient promouvoir tel ou tel de nos titres... Ventes avec ristournes, c’est en place. Autre mise en place : petit télégramme twitter pour chaque nouvelle actu du site.

Merci à celles et ceux qui sont déjà passés sur la nouvelle interface publie.net, ou simplement sont venus découvrir les nouvelles mises en ligne, Michèle Dujardin, Michaël Glück – nouvelles éditions pour Sereine Berlottier, ou textes théoriques de Claro, Dominique Viart et Sébastien Rongier.

Vous trouverez désormais sur la page d’accueil (où apparaissent les couvertures des 5 dernières mises en ligne, et les dernières mises en ligne de chacune des 6 grandes rubriques du site), ainsi que dans le menu gauche de chaque article, une mention votre compte / s’inscrire. Elle vous permet l’accès direct et permanent à l’ensemble des textes que vous avez téléchargés, dans leur dernière mise à jour. Il nous permet aussi un système de carte de fidélité pour nos abonnés réguliers : pour 5 textes téléchargés, à votre rythme, le 6ème est offert.

On se permet donc ces quelques notes pour vous présenter l’affaire...

 

Créez votre compte publie.net dès maintenant
 Comme dans les meilleures plate-formes de téléchargement, notamment pour les logiciels, l’accès à vos textes téléchargés est permanent. Même si vous les avez effacés de votre ordinateur, ou si vous souhaitez, après avoir lu en version écran, tester la version eBook ou les fichiers audio...
 Ces textes sont bien sûr automatiquement mis à jour, vous aurez toujours à votre disposition leur nouvelle version, ce qui nous permet d’envisager des oeuvres ouvertes ou en expansion, plusieurs projets en ce sens : il s’agit bien d’une licence d’accès à une oeuvre en cours, et non pas seulement de l’obtention d’un texte numérique.
 On rappelle que le téléchargement concerne l’ensemble du dossier numérique proposé, donc à la fois le texte principal ou ses déclinaisons (fac-simile auteur par exemple), le texte pour eReader (indiqué « PDF eBook ») et les éventuels fichiers audio ou compléments images. L’ensemble de ces matériaux est sans drm, nous vous invitons à les utiliser dans le respect du droit artistique des auteurs – et c’est le meilleur du dialogue que nous pouvons avoir ensemble.
 Si vous créez votre compte publie.net avant le 10 novembre, nous vous offrons 2 textes, F Bon/Autoroute et Proust / Contre Sainte-Beuve. Procéder comme pour les autres textes, mais le panier est réglé sur 0, euros 0 cts : vous pourrez ainsi vous familiariser avec notre interface. Créer son compte n’impose pas l’achat ou le téléchargement d’un texte (mais ne vous gênez pas quand même !).
 Si vous vous êtes déjà un de nos habitués, il est légitime de vous faire bénéficier rétroactivement des nouveaux services de mise à jour et actualisation : signalez-nous par mail les textes dont vous souhaitez mise à jour, nous les déposerons manuellement dans votre compte (merci de nous accorder un peu de temps !).
 Et bien sûr, avec cette nouvelle interface, livraison instantanée, ainsi que la possibilité d’un watermark (inscription filigrane en bas de page) selon votre ex-libris personnalisé : cette fois-ci, publie.net est vraiment une expérience web 2.0 d’édition numérique...

 

Révolutions douces, suite
 Création d’un système avantage [1] : désormais, au bout 5 textes achetés, à votre rythme bien sûr, le 6ème est offert. C’est entièrement automatique, ce 6ème texte sera indiqué avec remise équivalente à son prix d’achat, cela ne lèsera donc pas les auteurs, pour lesquels ce texte sera comptabilisé comme téléchargement normal. Il nous semblait que ce geste envers les habitués du site, qui nous soutiennent depuis le début, était une politesse minimum...
 Dans les jours à venir, mise en place d’un double système de paiement, vous aurez le choix entre PayPal, installé depuis le début de l’expérience, et qui s’est révélé parfaitement fiable et contrôlé, et/ou paiement via le CIC/Crédit Mutuel, le plus répandu en France, et plus simple pour l’utilisation client [2].

 

Implémenter et revendre
 Nous proposons à nos auteurs/blogueurs la vente directe de leurs titres, ou de ceux qu’ils souhaiteraient promouvoir, avec ristourne. Cela suppose juste mise en place du lien et de l’élément visuel.
 Voir un exemple de notre programme affiliate chez Fred Griot.
 Cela nous ouvre évidemment la collaboration, pour quelques titres sélectionnés, avec les grandes plate-formes de livres numériques, mais aussi les catalogues numériques de libraires, ne pas hésiter à nous contacter.

 

Le numérique et l’édition papier font bon ménage
 Mise en ligne d’un texte numérique de Michaël Glück en distribution exclusive, au moment même où l’Amourier termine la publication de sa Suite des jours, mise en ligne imminente d’un ensemble exclusif et hypertexte de poèmes d’André Markowicz au moment où paraissent aux Solitaires Intempestifs plusieurs de ses traductions... Enfin préparation du très beau texte de Dominique Quélen, Le Temps est un grand maigre, avec possibilité de commander chez Wigwam la version imprimée : l’idée que le numérique vient en complément et appui du travail de nos éditeurs amis commence à s’imposer de leur côté, et que cet appui n’est pas forcément un luxe dans les conditions actuelles de diffusion. Pour nous, une belle respiration, et un concept plus ambitieux que la perspective d’une impression à la demande (de même, possibilité de gérer avec éditeurs papier et nos auteurs l’éventuelle reprise d’un texte en ligne sur publie.net : ne pas hésiter nous contacter).

 

On vous remercie de vos nombreuses visites. Le cap des 200 textes en ligne bientôt à l’horizon, mais dès à présent la fierté de textes qui comptent, et, parce que nous en avons été les premiers lecteurs, nous déplacent dans notre rapport à la lecture, à la littérature. Des formes nouvelles naissent, directement liées au support, au mode de lecture : voir ainsi Du seul s’enfoncer, de Fred Griot. Décidément, pour nous, sans retour.

Photo du haut : rien à voir, c’est juste parce que cet après-midi, pour lever le nez du chantier, petite balade à Ussé, où Chateaubriand, il y a pile 200 ans (1808), apporta des graines des cèdres du Liban qu’on aperçoit sur la gauche !

[1Merci à l’équipe informatique de l’immatériel, les idées même les plus folles deviennent des scripts qu’on teste...

[2À signaler que le webmaster fondateur a rempli hier sa 1ère déclaration trimestrielle de TVA... Petit pincement parce que la valeur c’est celle des auteurs et on aurait bien préféré leur donner ces 19,6% à eux, mais c’est la règle du jeu.

LES MOTS-CLÉS :

responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 20 octobre 2008
merci aux 1262 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page