parl|refonder

Fred Griot : expérience Internet oeuvre


Si je m’implique le moins possible dans toutes ces discussions lourdes, et pas toujours aimables, sur livre numérique et édition (malgré ici et ), c’est pour avoir de plus en plus l’impression que notre boulot à nous est ailleurs, dans la relation directe de l’outil numérique à ce qui rend pour nous l’écriture nécessaire, nous interrogeant sur le geste même et ses outils.

Et, si je dis nous, c’est qu’un des apprentissages où Internet nous renouvelle c’est dans l’idée de collectif, avancer ensemble, interagir de site à site, accueillir, depuis la veille jusqu’à l’objet défini en commun.

Des noms reviennent souvent donc [1], mais c’est que nous avons plusieurs ateliers ouverts. Ainsi remue.net [2], et, depuis 15 mois, publie.net, où grande masse du travail partagée avec Fred Griot, qui codirige.

Est-ce que c’est cette confiance dans le projet qui nous pousse aussi à expérimenter plus en profondeur sur nos sites personnels, je vous invite à suivre celui de FG depuis son blog de contrôle : refonder.

On y trouvera des pistes vers le slam, un récent travail de FG pour le musée Branly lors d’une exposition sur les peintures papoues Rouge Kwoma, des enregistrements avec le guitariste Yann Ferry, et même une récente interview pour la télé Public Sénat.

Les différents textes de Fred Griot sur publie.net.

Et bien sûr toutes les précédentes réalisations de Fred [3], dont son Town town. Et que c’est tout cela, aussi, écrire.

[1ainsi ces derniers temps Arnaud Maïsetti, Philippe Rahmy, Pierre Ménard, Sébastien Rongier mais bien sûr d’autres... Bien pour ça que nous parlons de coopérative d’édition numérique.

[2je rappelle que, vendredi 10 avril, médiathèque de Bagnolet, présentation de remue, poezibao et ressources par leurs fondateurs, ainsi que du site Argol et de 2 blogs à dominante critique : A-S Demonchy et M. Silber.

[3On est de plus en plus souvent invités à des tas de tables rondes, journées sur le numérique etc, mais rarement dans l’idée qui nous permettrait bien plus facilement d’accepter : y venir aussi avec notre boîte à outils d’auteurs, micro et ampli, que l’interrogation sur l’outil numérique ne soit pas cantonnée dans la tchatche : tous ceux cités plus hauts, et FG comme moi-même, on aime et on a besoin de ce partage : lectures, perfs en solo ou en équipe, n’hésitez pas à contacter les uns ou les autres...

LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 1er avril 2009
merci aux 836 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page