blogs qui bloguent

dans le grand silence du village web, quelques signes d’émission !


Petit tour sur l’agrégateur, dans le grand calme de fin d’année. D’autant plus content de trouver ce qui fait le bonheur du Net, l’impression de se promener tout autour du monde comme si ça vous rejoignait dans votre expérience la plus directe. Ainsi, en vrac, et sans remonter au-delà de 3 jours :
- leçon des minarets chez Jalel el Gharbi depuis Tunis ;
- à Tokyo avec Koichi Kurita (attention : les flèches de défilement précédent / suivant sont inversées par rapport à nos habitudes !) ;
- à Londres avec Michèle Dujardin ;
- neige qu’on pellette à Québec avec Pierre-Luc Landry ;
- à Montréal avec Mahigan Lepage ;
- lisant Pierre Loti chez Karl en sa Grange ;
- en bilan chez Nicolas Dickner ;
- fin du jour chez Arnaud Maisetti ;
- neige en Suisse avec Jean-Louis Kuffer (c’est à lui que j’emprunte la photo, salut fraternel) ;
- le long de l’Ourcq avec Nicolas Rithi Dion ;
- en 1956 chez Philippe Rahmy ;
- langue perdue dans Terres de Daniel Bourrion ;
- lisant Trakl chez Claude Chambard ;
- dînant en ville chez Brigetoun d’Avignon
- malgré la grève des Postes chez Laurent Herrou à Nice ;
- mathématiquant chez l’homme sans réseaux ;
- au quotidien avec Sarah Cillaire ;
- et le même en décalé chez Marge ;
- au cinéma (mais à Tel Aviv) pour Naruna Kaplan ;
- au tribunal, pour le reporter du coin (Nancy) ;
- en ville avec Philippe Annocque ;
- pluie, livres et fumée bleue sur l’estuaire de Loire avec Grapheus ;
- sur le départ chez Denis Montebello ;
- faisant ses comptes, chez Guillaume Vissac ;
- la marquise avait oublié de sortir à 5 heures de chez Martine Sonnet ;
- Saturne vue de la Pologne sud-est chez Bertrand Redonnet ;
- dans le Limousin, avec Nadine Pestourie ;
- mangeant de l’agneau basque dans Même si ;
- en Isère, dans le magnifique À part soi de Richard Gonzalez ;
- à Strasbourg, avec Christophe Bohren ;
- perdu dans Tokyo, c’est Pierre Vinclair ;
- à la Bourgonce, mais sans s’y perdre, avec Philippe Didion ;
- cherchant Saint Luc, pour Béatrice Rilos ;
- à Anvers, il y a longtemps, chez Luc Pérénom ;
- dans la grammaire des rues (Montréal), avec Benoît Mélançon :
- et dans Ruelles, face à soi.


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 31 décembre 2009
merci aux 6258 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page