Balzac, récits fantastiques

"Adieu" et "Louis Lambert", nouvelles versions, et "La Fille aux yeux d’or" pour balzaciens connaisseurs !


Nouveau sur publie.net : La Fille aux yeux d’or, 150 pages, 25 premières pages en feuilletage libre.

Le chantier du réalisme chez Balzac, c’est la machine même à inventer le récit, et il fonctionne comme conquête, depuis les lieux les plus irrationnels de l’invention, et qui a lu une fois Ursule Mirouet s’élever au-dessus du sol comprendra.

J’ai une vénération depuis longtemps pour ces textes brefs, ressortissant du fantastique, et sans la médiation desquels il n’y aurait pas les grands romans.

L’arrivée de publie.net sur l’iPad (où grosse diffusion semble s’amorcer pour nos textes classiques : même s’ils sont ailleurs disponibles dans l’univers des gratuits, il faut aimer un texte pour le présenter, le mettre typographiquement au point, le réviser...), et le lancement notre nouvelle plateforme m’incitent à mettre en avant ces textes qui justifient la démarche, en produisent l’instance de plaisir.

Ainsi de la folie dans Adieu, de l’écriture et de la mystique dans le presque autobiographique Louis Lambert. Tout le début est à feuilleter librement dans les deux eBooks, et bien sûr version ePub disponible (plus prc pour vos Kindle).

Un site bien plus puissant et fonctionnel, l’arrivée hier soir (merci Fred Griot et Julien Boulnois) d’un répertoire auteur, on va désormais s’atteler à toute une série de textes en attente. On va lire Jean-Pierre Suaudeau, Raymond Bozier, Eric Dubois, Philippe Maurel, Anne Collongues, Sarah Cillaire... L’intégration des notices auteur se poursuit.

A noter dans le Carnet de bord : très fine lecture de la Main de sable de Laurent Margantin dans Poezibao (voir aussi Pages à Pages). Et merci à eBouquin.fr et ActuaLitté d’avoir répercuté notre mutation en cours...


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 2 juillet 2010
merci aux 1109 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page