Bron, faites vos listes

exercice obligé pour Bron, et qu’une liste ne vaut que pour la minute où on l’établit


Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour être invité à Bron... La première fois c’était en 1995 (avec les auteurs de Phobos et une perf avec Kasper Toeplitz). Puis récemment au moins 2 fois, en 2006 et 2008.

C’est dans l’hippodrome de Bron, on vient vous chercherà la gare de Lyon Part-Dieu, et sur place on se retrouve dans la salle de pesage pour le cattering. Une grande salle (j’espère que désormais avec wi-fi, Yann ?) où on discute entre auteurs. Pour la cantine, c’est directement dans les gradins au-dessus de l’hippodrome.

En bas, un hall avec les libraires, mais prendre enfin pour acquis que la vente de livres ce n’est pas le mode d’existence unique ni peut-être même principal de la littérature en général, en tout cas de notre activité littéraire. Au moins 3 salles de débat et lecture, et dehors une crèche à l’ambiance aussi festive.

Ai chaque fois apprécié la façon dont Bron sait attirer public venu de Grenoble ou Chambéry ou Valence jusqu’à Clermont-Ferrand.

Donc aucune hésitation à répondre positivement à l’invitation de Yann Nicol et Brigitte Giraud pour participer à ce qui sera la 25ème édition de leur fête du livre.

Restera à définir ce matin le mode de participation – ai fait des impros sur Dylan ou Led Zeppelin et c’était bien, y ai entendu Valère Novarina lire. Aimerais bien vidéo-projecteur pour me lancer dans Buffalo, on peut imaginer que c’est possible ?

En attendant, une des traditions de Bron, c’est que les libraires accueillent non pas seulement les livres des auteurs invités, mais les livres qu’ils recommandent. Me souviens d’avoir vu ainsi la dernière fois le Don Quichotte, je ne me souviens plus des autres, qu’on viendra commenter ensuite avec Thierry Guichard, du Matricule des Anges. Mais c’est l’avantage du site, qui devient votre propre mémoire, voici l’exercice en 2008, et ce que les autres auteurs proposaient.

Mais comment répondre à cette demande, évidemment liée aux 25 ans de Bron : les 5 ou 10 ouvrages qui ont le plus compté pour vous depuis 25 ans ?.

Reste aussi que c’est pas trop rassurant qu’on vous demande ça, et que ça correspond presque au temps lointain qu’on publiait son premier livre...

Voici en tout cas le message reçu de Yann Nicol, et ma réponse. Et bien sûr à vous la parole si vous souhaitez...

A l’occasion de la 25ème édition du festival, nous précisons notre requête en vous demandant une liste de 5 à 10 livres de littérature française, parus lors des 25 dernières années, qui ont compté pour vous et plus généralement marqué, selon vous, la littérature française contemporaine. Peux-tu me transmettre cette petite liste dès que possible ?
Sache que ces sélections seront réunies dans un livret distribué au public, que les livres évoqués seront en vente chez les libraires et que l’occasion sera donnée à certains d’entre vous de commenter cette liste sur un espace animé par des journalistes du Matricule des anges, lors d’une courte discussion (20 minutes environ).

 

25 ans en moins de 10 livres
réponse à Yann Nicol


Yann,

Pourquoi 5 à 10 livres, et pas 200 : combien en avons-nous lu chacun, en 25 ans ?

Pourquoi 25 dernières années, en oubliant ce qui vient de bien plus avant dans le temps et qu’on lit au quotidien, ou bien en éliminant En lisant en écrivant de Julien Gracq, paru en 1980 ? Ou bien dire que les livres importants commencent seulement une fois que Perec et Michaux sont morts ?

Ou, pour fêter les 25 ans de Bron, tenter de retrouver un livre par an, sur les 25 dernières années ? (y serai arrivé je crois)

Et sur quels critères répondre, pour tant de livres denses mais enfuis, sinon ce qui resterait sur nos étagères de travail, mais ce n’est pas une condition non plus ?

Ou alors parce que ce sont les livres qu’on aurait aimé avoir écrits, ou bien qui ont gardé une trace plus ferme dans notre travail ?

Alors content d’y placer :

- Bernard-Marie Koltès, La nuit juste avant les forêts, Minuit, 1988 – même pas besoin de le relire souvent, mais besoin que ce texte bref et d’un souffle soit près.

- Jean-Paul Goux, Mémoires de l’enclave, 1986 (repris poche Actes Sud), parce que depuis 10 jours je suis à Montbéliard aux usines Peugeot presque vides.

- Nathalie Sarraute, Ouvrez, Gallimard, 1997, parce que c’est son dernier livre, et que le domaine web ouvrez.fr qui m’appartient en découle.

- Claude Simon, Le Jardin des plantes, 1997 à cause des descriptions de villes vues depuis un avion qui atterrit, parce qu’en ce moment je travail sur ça aussi.

- Patrick Chamoiseau, Ecrire en pays dominé, 1997 encore, parce que justement il est question de lectures universelles, et que ce livre va bien au-delà de son titre, osant le lyrisme.

- Antoine Emaz, Cambouis, le Seuil/Déplacements, 2008, parce que je l’ai publié.

- Christophe Tarkos, Anachronisme, POL, 2004, livre testament, auteur central, livre qui pourrait publié juste là de ce matin.

- j’ajoute Danielle Collobert, réédition des oeuves en 2 tomes chez POL, parce qu’elle n’existait plus depuis des années (descendre chez Mona Lisait pour retrouver les vieux Change), et qu’elle aussi c’est du fondamental.

Et si on se proposait l’exercice suivant : refaire la même liste chaque matin, pendant 3 mois, et voir ce qui en a changé ?

Ou bien demander à 25 de vos invités de prendre chacun une année, et de reparcourir ainsi le quart de siècle ?

Et si l’an passé je découvre au Québec Gabrielle Roy, et si nous arrivent des traductions inédites de Walser, c’est dans la liste ou pas ?

Et si j’ai l’impression que des auteurs comme Novarina ou Echenoz ou Bergounioux ça ne compte pas pour la liste parce qu’ils ont toujours été là à côté, on les met dans la liste ou pas ?

Et Thierry Metz ou d’autres qui ne sont plus, on les garde ou pas ?

Et si on considère que Claude Ponti c’est vraiment quelqu’un qui doit être dans la liste de ceux qui ont commencé à lire il y a 20 ans, c’est à moi de l’ajouter dans ma liste, ou eux ?

Ou bien : partir d’une liste négative, les 200 livres que je n’ai pas mis dans la liste des 10 ?

F

LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 17 décembre 2010
merci aux 1078 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page


Messages