signalétique des villes : la mention « espace des aînés »

comment nommer les circulations et lieux du quotidien ?


retour index général du web-roman.

 

NOTA : ma résidence d’auteur, initiée par le Conseil régional Île-de-France, concerne le « plateau » de Saclay, espace urbain délimité, et qui comporte en lui-même assez de complexité. Il est néanmoins indissociable de la communauté d’agglomération qui le gère, et surtout dans ce moment charnière où se pose la question de l’urbanisation du Plateau.

Je suis particulièrement impressionné par la façon dont la ville des Ulis – convivialité, organisation des circulations, service public (comme la médiathèque, ou le cinéma), maîtrise architecturale, espaces verts, dessertes – s’est saisie de cette tâche d’urbanisation pour ce qui la concerne. Il me semble même, dans l’ensemble des villes nouvelles de la grande périphérie parisienne, qu’on a ici des éléments de réussite indubitables et rares.

Les questions posées ici, celles des noms attribués aux espaces publics, et à ces espaces publics eux-mêmes (la difficile mission de les trouver, les sécuriser, les animer, quand toute les urgences sociales pèsent sur les collectivités locales) ne concernent donc pas les Ulis, mais notre propre rapport à la ville.

Je tenais à l’indiquer. Tout en maintenant ce billet, qui d’ailleurs à l’origine ne comportait ni texte ni précision de lieu.

FB

 

LES MOTS-CLÉS :

responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne 3 mai 2012 et dernière modification le 22 août 2012
merci aux 525 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page