#WIP20 | version numérique bilingue du Commonplace Book !

lettre aux abonnés du 17 mai 2015, l’actu du site


madame, monsieur, chers amis,

D’abord souhaiter la bienvenue à celles et ceux qui nous ont rejoints.

Ces dernières semaines, prolongation des nouvelles rubriques du site, les vidéos de la rubrique « lectures à la lampe de poche », rubrique « livres qui m’ont fait », journal etc., plus nouvelle série de fictions courtes « dans une vie parallèle » et prolongation de la série ronds-points (au moins jusqu’à fin septembre, actuellement 34 en ligne).

La présentation du site a été reprise en 2 colonnes au lieu de 3, avec système de navigation plus simple (notamment par menu « mais quelle est cette rubrique » en haut à droite de chaque article, et mots-clés en bas de page), idem pour le « journal » qui devrait être mieux lisible sur tablette et smartphone, et reste bien sûr ouvert à vos propres photos et contributions.

Depuis le 1er janvier, soit donc au 1/3 de l’expérience, le défi d’une mise en ligne quotidienne des notes de Lovecraft tout au long de l’année 1925, avec recontextualisation par le New York Times du même jour, et ça m’emmène dans des zones de plus en plus imprévisibles – merci de votre suivi, ça encourage ! (plus de 42 000 lectures en 18 mois pour « The Lovecraft Monument »). Cette expérience de dyschronie est assez troublante, mais sera le centre de gravité de mon travail cet été, notamment lors du séjour à Providence dans les archives même de HPL, en attendant c’est ici que ça se passe . J’en parle aussi dans l’émission Un livre un jour 2.0 de FR3 (merci à Delphine Japhet, toute cette rubrique Un livre 2.0 est un régal, voir en particulier Emmanuel Delabranche, Christophe Grossi, Sabine Huynh, Jean-Yves Fick, Pierre Ménard & Anne Savelli...) :

 

 

Côté Lovecraft aussi, les 3 premiers opuscules des nouvelles traductions sont disponibles en librairie chez Points Seuil, le choix a été fait de publier en courts fascicules respectant le format des récits, avec une très belle maquette de couverture. Avec l’accord de l’éditeur j’ai conservé les droits numériques pour ne pas entraver l’expérience menée en ligne, avec une trentaine de traductions désormais, dont le « mémoire sur la vie privée de HP Lovecraft » par son épouse, Sonia Greene-Davis (traduit aux 3/4, la fin à suivre à mesure) . Et surtout reprise de l’ensemble des fragments du « Commonplace book », le carnet d’invention tenu pendant 15 ans par Lovecraft, avec plus de 200 idées de fiction, qui lui ont servi d’atelier permanent. Je viens de mettre en ligne une version bilingue du Commonplace Book, dans la page téléchargement suivre le lien « Lovecraft » pour accès à la totalité des eBooks, à lire sur votre navigateur ou télécharger (l’icône « enregistrer » en bas de page sur Firfeox, ou CTRL-clic sur « enregistrer la cible du lien » sur la page index.

Enfin, pour les curieux et amateurs, dans le même dossier téléchargement, je commence (c’était pour mon propre usage !) une « bibliothèque lovecraftienne » avec textes originaux en anglais – je commence avec Arthur Machen, Hill of dreams, le magnifique Algernon Blackwood, The empty house, Ambrose Bierce, The way of ghosts (aussi dispo dans ma traduction) et d’autres vont suivre (Hodgson, Hawthorne, Howard…).

Je vous remercie de vos lectures, comme de ce soutien. Je vous rappelle que l’accès aux pages ressources réservées du site est à l’adresse suivante, sans login ni mot de passe, et en vous remerciant de garder cette adresse pour votre seul usage :

XXXXXXX

Bien à vous,

FB

Images ci-dessus : le cinéma de Cergy-Préfecture, à l’abandon depuis 10 ans, avec d’autres images sur ma page Facebook perso dans l’album « Cergy la nuit. »


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 17 mai 2015
merci aux 2644 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page