vidéo : ce matériel est le vôtre !

le matériel qui sert aux vidéos a été offert par les visiteurs du site !


Le matériel ci-dessous a été progressivement acquis grâce au soutien des lecteurs du site, j’en suis d’autant plus reconnaissant à tous les contributeurs. Et le plus simple moyen d’aider... c’est encore de vous offrir un livre.

 

• compact Canon G7X, petite bête à tout faire pour les vidéos main levée, solide et étonnant, c’est lui qui m’a appris à vloguer, en particulier pour tout le séjour américain de l’été 2015. Pour celles ceux qui cherchent : Lumix et Sony proposent le même type de compact mais avec fonction 4K (par contre le son est vite limite avec ces appareils).


• mon premier boîtier Canon, le reflex capteur APSC 700D entrée de gamme avec son viseur orientable super commode, je m’en suis servi du printemps 2013 à l’automne 2016 – super bonne école.


• depuis septembre 2016, le Canon 80D comme boîtier unique, nettement plus orienté vidéo que le précédent... une vraie bête tout-terrain et hyper fonctionnel, mais si je pouvais grimper en gamme ce serait plutôt vers le Lumix GH5 pour disposer de la 4K, ce serait la prochaine étape.


• objectif Canon APSC 10-18/5,6, grand angle stabilisé et ultra-léger, autofocus silence, prix super accessible, pas lui demander des miracles mais c’est mon objo à tout faire pour les vidéos en trimbale ou appareil à la main – l’avantage c’est la stabilisation et la légèreté, l’inconvénient c’est la résolution assez vite limitée.


• objectif Sigma Art 18-35/1,8, pas de stabilisateur et pas loin d’1 kilo dans le sac, mais super belle optique, c’est l’objectif plaisir pour les prises sur pied avec micro extérieur, l’autofocus sinon se fait entendre.


• Rode, micro à condensateur qui se fixe sur la griffe flash, prise mini jack – m’en suis servi 3 ans sans pb, très directionnel et facile, le moins cher .


• remplacé à l’automne 2016 par modèle au-dessus – m’arrive régulièrement de me planter dans les pré-réglages, mais si on s’en sert bien on peut avoir vraiment matière travaillable pour la voix (au fait, je monte sur Final Cut Pro).


• pied Manfrotto Compact, c’est le moins cher et le plus léger que j’ai trouvé pour la mobilité, attention à ne pas laisser la petite pastille de raccordement sur l’appareil, on peut la perdre facilement.


• le pied mobile Gorilla, ça se pose partout, c’est plus léger qu’un pied et c’est parfait aussi pour filmer à main levée, un classique.


• la rotule qui va dessus.


• ça change tout : la bonnette anti-vent velcro sur l’appareil photo compact


• Zoom H4n, un obligatoire, l’enregistreur à tout faire pour le son pro.


• dans mon bureau, mon micro « large membrane » est branché en permanence sur le Zoom, en parallèle de la prise-son direct de l’appareil-photo pour sécurité et synchro (je clap à la main, ça suffit) – c’est un Rode NT1-A basique acquis il y a une dizaine d’années mais qui reste une référence, les T-Bone sont bien aussi.


• pupitre pour ordinateur K&M, on le voit souvent dans mes vidéos, mais ça change la vie bien au-delà, un pupitre pour travailler debout à l’ordinateur portable.

 


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne 8 février 2016 et dernière modification le 25 avril 2017
merci aux 1464 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page