#WIP25 | atelier d’été 2016, paré à lancer

la lettre d’information du site


D’abord, traditionnelle bienvenue à celles et ceux qui nous ont rejoints récemment.

Plusieurs semaines sans nouvelle édition de cette lettre, mais je sais que vous êtes nombreux à suivre l’actualité du site ou des vidéos directement. De mon coté, 2 mois chargés, déplacements, chantiers et tâches diverses, la parution aussi de Fictions du corps à l’Atelier contemporain et des 2 nouveaux Lovecraft en Points Seuil.

Mais avec juin l’emploi du temps s’éclaircit, et vrai souhait de réattaquer plusieurs choses en suspens, notamment côté Print On Demand et édition papier de textes présents uniquement sur mon site. Revisiter, augmenter et mettre à jour aussi les différentes éditions numériques.

Le grand chantier sera cependant celui de l’atelier d’été.

Rappel : expérience commencée en 2013, avec un blog annexe pour les contributions, renouvelée en 2014 en axant plus fermement sur une thématique spécifique (« outils du roman ») et continuée l’été dernier à nouveau sur thématique pas toujours facile (« le fantastique ») et en intégrant directement les contributions à la page proposition.

De mon côté, grâce à une participation plus que soutenue, chaque fois le millier de lectures passé pour les propositions, et des dizaines de contributions, un vrai plaisir à chacune des ouvertures effectuées par vos textes, et le dialogue induit en commentaires.

C’est cette forme que je voudrais reprendre et approfondir. Se donner une contrainte forte : une fois par semaine, de début juin à fin août, avec mise à jour hebdo aussi des contributions, et à chacun de faire selon son rythme, commencer en cours de route ou effectuer tel fragment de parcours.

La question de la thématique a mis plus longtemps à décanter. La grande décision, de mon côté, c’est une refonte complète de mon livre Tous les mots sont adultes (2000, 1ère rééd 2005), sur la base de mes différentes expériences ces dernières années, y compris ici sur le site. Cela signifie pour moi de reclassifier, revisiter les propositions existantes, mais en les détournant, explorant leurs bords et frontières.

Cet atelier de l’été 2016 s’intitulera donc « Back to basics » mais en aucun cas un simple retour à des exercices de base, plutôt une réinterprétation de ce qui structure un cycle d’atelier d’écriture, en revenant du côté de Duras, Sarraute, Artaud, Juliet, Ponge et les autres.

Dans cette refonte de Tous les mots sont adultes, l’inter-relation du livre imprimé (plus de nouvelles très bientôt) et du site tentera d’être plus respirante, moins binomiale. Chaque proposition hebdo de « Back to basics » sera basée sur une brève intervention vidéo, bien sûr d’un exposé écrit de la proposition, et les compléments (extraits, mais aussi quelques éléments techniques) seront disponibles dans la partie abonnés du site.

Le principe du pass à accès permanent est maintenu, et bien sûr le principe d’un accès forfaitaire et définitif pour vous, les abonnés des premiers jours.

Autre chose : dans la presse du dernier mois, je n’ai pu consacrer le temps nécessaire à prédations nouveaux textes pour l’espace revue – bien sûr l’intention de reprendre aussi le collier de ce côté, cet espace de respiration et d’écoute vraiment un tenseur important de ce qui nous relie.

À samedi pour un nouveau cycle d’atelier d’écriture tous ensemble, et dès dimanche pour de nouveaux textes revue.

Bien cordialement donc,

fb

et post-scriptum...

1 – pour les non-encore abonnés : participer à l’atelier d’été – contributions en ligne, accès aux fiches d’extraits –, plus accès à l’ensemble des eBooks et podcasts, s’inscrire ici c’est tout simple !

2 – à celles et ceux qui me félicitent de l’énergie (grand merci !), bien sûr de mon côté c’est plus simple, d’une part parce que j’ai besoin du collectif pour ce travail et cette exploration, d’autre part parce que ces abonnements au site sont le seul moyen de l’entretenir et de le développer...


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 1er juin 2016
merci aux 4975 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page