unending stories #365

« On commençait à mieux appréhender cette énigme des têtes de chien...


précédente _ règle du jeu _ suivante

On commençait à mieux appréhender cette énigme des têtes de chien. Ces têtes de chiens qu’on apercevait subrepticement mais partout dans les vitrines, discrètement aux fenêtres, ou bien sur la tête même des gens, lorsqu’on traversait une galerie, une gare, qu’on voyait devant soi rouler un train, c’était progressivement devenu plus rare. Alors quelqu’un, peut-être sans y penser, juste pour rire, avait lancé l’idée mais maintenant on en était sûr : et si tous ces visages d’apparence humaine, dans nos villes, étaient justement une astuce de plus qu’avaient apprise les têtes de chien ? qu’elles avaient appris à maîtriser désormais même leurs masques ? regardez-les donc de plus près, les humains que vous croisez, faites la vérification avant tout autre chose.

LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 17 juillet 2017
merci aux 93 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page