carnets | fidélité à la littérature perdue

ne pas archiver notre travail numérique, est-ce si grave ?


écouter ou télécharger [1] :

fidélité à la littérature perdue

numérique, métier, 30.05.2018, 13’29

[1clic droit ou enregistrer la cible du lien sous

LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 1er juin 2018
merci aux 150 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page