pousser la langue #10 | il.elle corps (exploration Jacques Dupin)

cycle « pousser la langue »


 rappel : dans les fiches d’extraits, Jacques Dupin, Récit

 retour sommaire « pousser la langue »

 retour sommaire général Tiers Livre, l’atelier permanent

 

compléments à la vidéo


 pour compléter la vidéo : j’insiste bien, sélectionner dans vos textes de l’atelier un fragment, un simple paragraphe, tout un texte, dans lequel vous avez utilisé – fréquemment ou pas – une énonciation à la première personne (« je »), et c’est ce paragraphe qu’on va distendre selon le travail effectué par Dupin lui-même, je, il, et l’écriture ou le livre ou tout simplement le réel évoqué cette fois sans énonciateur propre…

 ça a l’air compliqué, mais ça ne l’est pas : aucun a priori contre les énoncés à la première personne, juste éduquer notre vigilance, ou scénariser leur présence, apprendre la liberté de l’énonciation neutre, ou autonome – d’autre part, dans cette distension du il et du je, parlant du même locuteur/scripteur, une mise en abîme du geste d’écrire qui peut se révéler une dimension neuve ou inattendue du texte.

 


responsable publication François Bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
diffusion sous licence Creative Commons CC-BY-SA
1ère mise en ligne et dernière modification le 3 juin 2019
merci aux 168 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page