oeil noir, et autres nouvelles récentes

la lettre d’information du site, n° 21


oeil noir

lettre n° 21

Vous êtes 260 à recevoir cette lettre, bienvenue aux nouveaux.

le livre et Internet

Est-ce que le site Internet d'un auteur peut s'assimiler à composer soi-même son Pléiade d'oeuvres complètes, incluant journal, articles, et tout le soubassement des livres? Dans le bousculement actuel, et il est sauvage, du monde de l'édition, toujours l'étonnement que les auteurs se tiennent aussi massivement à distance d'un outil où pourtant la langue est encore le vecteur, avec une effectivité qu'on peut concevoir comme chance pararoxale: tiers livre attire une moyenne de 1400 visiteurs par jour, et remue.net (dont Julien Kirch vient de créer un nouveau code pour la navigation) pas loin de 5600...
De toute façon, quand on a le bras dans l'engrenage, on n'a plus trop le choix d'en décider. Je conçois donc de plus en plus ce site comme une arborification qui est lieu principal de mon travail littéraire, même si c'est pour l'instant navigation à vue. J'ai essayé de m'en expliquer dans une intervention que m'a demandée Christian Thorel (Ombres Blanches, Toulouse) pour un livre à paraître des Cahiers du SLF (syndicat de la librairie): si la littérature peut mordre ?
Exemple en cours : à mesure que j'avance dans la préparation d'un feuilleton Bob Dylan en 15 fois 20 minutes pour France Culture, le site devient l'outil mémoire, trace, liens, musiques pour la recherche préparatoire.

tiers livre éditeur

C'est pour prolonger cette réflexion que je souhaite faire de ce site une expérience autonome, et constituer progressivement un volet édition. Sont en fabrication deux CD audio, enregistrés dans les meilleures conditions professionnelles chez Barrera à Paris, micro Neumann des années 50, pré-ampli à tube Millenia etc, l'un des Fleurs du Mal, l'autre de la Grande Bretèche de Balzac, au plus près des conditions de la lecture live. Pressage original de 120 exemplaires chaque, merci aux premiers souscripteurs. Négociations en cours pour la suite, avec cette fois des textes contemporains, mais je garde la surprise. Faites le savoir autour de vous (bibliothèques, CDI, ou tout conducteur de voiture), merci.

en ligne

Un des paradoxes d'un site Internet, c'est l'alliance de ressources fixes et d'un renouvellement constant : c'est cela aussi qui rend aussi aigu le plaisir de l'outil, par exemple les images des lectures à Manosque ou Roubaix. Je le mesure à la consultation de mon lien du jour, ou des autres rubriques du carnet, ainsi désormais que cette "cave" plus personnelle intitulée oeil noir : faire que l'expérience vous mette vous-même en bascule vers l'inconnu. Puisqu'on y trouve encore une relation imprévue entre le réel et la langue. Cette quinzaine, tiers livre a donc mis en ligne des lectures : Pierre Bergounioux, ou le n° Recueil sur le souci de la beauté, ou Robert Walser. Merci d'être avec moi dans ces expériences : il ne s'agit même pas d'une astreinte, mais d'utiliser les outils disponibles pour mettre le plus possible l'ordinateur personnel en consultation ouverte.

agenda, lectures

Ce vendredi 6 octobre, 18h, à Lyon, La Salle de Bains, avec le photographe Bruno Serralongue : séparément, puis ensemble sur le texte Ode pour contribuer à une rue Sylvain Schiltz conçu comme oeuvre commune et repris dans Tumulte. Ce lundi 9 octobre, 19h, à Tours, Centre dramatique régional, lecture Beckett avant de de recevoir Nathalie léger (auteur des Vies silencieuses de Samuel Beckett, Allia, 2006). Ce mardi 10 octobre, 18h, à la médiathèque de Bagnolet (métro Galliéni) lecture performance Tumulte en duo avec le poly-clarinettiste Sylvain Kassap. Ce samedi 14 octobre, 15h, à la médiathèque de Creil, lecture sur le thème la ville, les livres. Puis Danemark : Pour Koltès, à l'université Aarhus le 24, et Rolling Stones, hasard, destin, à l'Institut Français de Copenhague le 25.

bien cordialement,
François Bon _ tierslivre.net

 

 

LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 3 octobre 2006
merci aux 759 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page