château de cartes

vent aigre sur l’édition


Le hasard fait que ces jours-ci j’avais sur ma table Henri Michaux de Maurice Blanchot, et Rothko de Youssef Ishagpour, plus ses très belles photos de mer pas loin. Trois livres publiés par farrago, ex Fourbis, petite maison qui employait deux personnes : Jean-Pierre Boyer et sa compagne, et distribuée par la Sodis. Je n’aurais jamais pensé recevoir ce soir cette nouvelle : dépôt de bilan. Après Lignes, Al Dante, Comp’Act... Encore un pan de pensée sacrifié, un peu de beauté déchirée. Claude Esteban n’aura pas vu ça. Un salut, JP, pour ce grand travail...

LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 13 décembre 2006
merci aux 1085 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page