le carnet de 1925 | jeudi 7 mai

listes de courses et incinérateur à ordures

sommaire _ précédent _ suivant

Up late — SL & GK call — out for errands tailor — grocery — umbrella — P.O. — traps — collars — laundry — barber — dinner John’s — home & read — SL & GK call with MK — all out to Scotch Bakery — disperse — return & write — stay up.


Levé tard. Appels Loveman et Kirk. Dehors pour couturier ambulant. Épicerie. Parapluie. Poste. Pièges à souris. Faux cols. Laverie. Coiffeur. Dîné au John’s. Retour maison et lu. Loveman, Kirk & Marvin appellent, on se retrouve à la Boulangerie Écossaise. Retour, écrit toute la nuit.

| un bref commentaire |

Ah, Lovecraft, que ne te laisses-tu aller plus souvent à un détail qui ne concerne pas seulement les coups de fil des copains. Mais ce n’est pas tous les jours non plus que tu t’occupes de l’intendance : alors nous voilà presque soudain chez Seî Shonagon, qui existe depuis mille ans mais que tu ne connais pas – non seulement l’épicerie et la laverie, mais les faux-cols et le parapluie. Plus apparemment une troisième souris qui hante la nuit l’homme veillant à sa lampe et rédigeant son essai sur le surnaturel dans la fiction littéraire... Quant à la ville, elle-même gère son intendance : la production de déchets de New York est immense, et appelle un traitement industriel. Et parce que les poubelles sont une fonction particulièrement symbolique, elles permettraient l’éveil à une logique environnementale qui nous concerne de près, mais qui ne saurait être encore formalisée comme telle ? Camions d’un côté, évacuation par péniches de l’autre, et les habitants sous la fumée...

| à New York ce jour-là |

New York Times, le 7 mai. Le quartier du Bronx en général et l’université de New York (NYU) sont indignés du projet de l’administration municipale de construire une gigantesque usine de collecte et d’incinération d’ordures au bord de la Harlem River sur la 206ème rue. Les autorités de l’université et les membres des associations civiles du Bronx ont protesté que le bureau des projets (Board of Estimate), après une audition dont les minutes leur ont toujours été refusées, avait voté pour la construction d’un incinérateur de 400 tonnes, avec une cheminée de 50 mètres de haut, qui, déclarent-ils, voisine immédiatement la salle de spectacles du Hall of Fame et le campus de l’université. En dehors des fumées qui s’échapperont de l’usine, les objecteurs mentionnent le ballet incessant de camions lourdement chargés qui traverseront le Bronx jour et nuit. Le chancelier Brown et les autres responsables de l’université de New York ont annoncé un rassemblement devant le Hall of Fame pour exprimer leur colère et que l’administration mesure le ressentiment à son encontre. La municipalité du Bronx affirme avoir proposé à la ville de New York un autre site mais qu’on n’en a jamais tenu compte.



lire un autre jour au hasard :
le carnet de 1925 | vendredi 17 avril



Tiers Livre Éditeur | The Lovecraft Monument
© tous textes d'accompagnement & traductions François Bon, droits réservés.
1ère mise en ligne et dernière modification le 7 mai 1925.