Méta Doute. Syntaxique,

Rond noir ; on fait le tour comme un rond-point ; mais c’est pas un rond-point ; il est là ; juste là sous nos yeux mais on s’en fiche ; quel caractère ! Il y a aussi cette griffe noire qui cours qui s’élance ; aérodynamique ! C’est la fin de quelque chose ; quoi je ne sais pas c’est à vous de me le dire ; ou c’est Continuer la lectureMéta Doute. Syntaxique,

Il ne restait que des femmes

La photo en noir et blanc que j’avais trouvée précédemment dans ce placard poussiéreux me restait en mémoire. Ma grand-mère qui affichait son sourire triste, ses trois enfants et mon arrière-grand-mère avec son caractère. Son mari avait été tué par les nazis, sauveur d’un village des Bauges. Elle était seule, seule avec trois filles. Autant vous dire qu’à l’époque, à Continuer la lectureIl ne restait que des femmes

Passages Terrestres

Petit #1 : Habiter l’univers, la voie lactée, le système solaire, direction la planète Terre. On est tous dans le même panier, ou plutôt le même globe. Petit #2 : Nina a déménagé au Costa Rica. Nouvelle maison en bois sur pilotis, piscine et vue sur la plage. Aujourd’hui elle vit au Canada, mais j’ai oublié le nom de la ville. Elle Continuer la lecturePassages Terrestres

Poussière et photos

Une grande chambre à l’étage d’une ancienne maison. On monte l’escalier bien raide en bois qui craque sous les pieds. Le sol aussi est en bois. Ça sent bizarre, un peu la poussière, un peu l’odeur de renfermé, un peu une odeur indescriptible d’antan. Derrière les portes des imposants placards, un passé familial se cache silencieusement dans l’éternité. Des cahiers Continuer la lecturePoussière et photos

L’annuelle lente mort de Noël

La neige venait à peine de s’arrêter. La petite voiture suivait doucement la fine route sinueuse de montagne. Doucement ! Il ne faudrait pas glisser dans un ravin alors que nous sommes bientôt arrivés ! La voiture finit par monter la grande côte et se gare. Maintenant, on sort, on ouvre le portillon et on toque à la porte. L’oncle et la Continuer la lectureL’annuelle lente mort de Noël

L’étreinte

Il était grand, il était beau, il était imposant. A mesure que je m’approchais, je touchais du bout des doigts la rugosité de son écorce. Il était, par les racines, couvert de lierre, cette plante rampante invasive. Je m’approchais de près et entourait de mes bras le tour de son tronc. L’idée de fusionner avec l’harmonie de la nature et Continuer la lectureL’étreinte

Les éclats de l’eau

Sur ce relief montagneux en fond de toile se dessine une dent crochue, acérée, prête à nous croquer. En contre-bas, une énorme goutte d’eau scintillante qui semble s’étendre à perte de vue. Le lagon bleu chatoyant miroite dans mes yeux la force infinie du soleil d’été. C’est ce même soleil qui imprègne ma peau, et je m’en vais, dans l’eau. Continuer la lectureLes éclats de l’eau

Tourne, tourne, tourne plus vite !

Aujourd’hui il n’est plus là. Il a disparu, à ma plus grande tristesse, à mon plus grand désarroi, parce que je l’aimais beaucoup. Pourquoi ? Je ne sais pas. Personne ne sait. Même mes cousins et ma cousine l’aimaient bien eux aussi. Comme moi, ils ne savaient sûrement pas pourquoi. Cette curiosité s’érigeait face aux intempéries, aux quatre saisons, au jour Continuer la lectureTourne, tourne, tourne plus vite !