Sols souvenirs

Ce devait être une terrasse en béton poudrée de sable orange que l’on venait d’asperger d’eau (et ça faisait comme des cloques dures par endroits, précédées d’auréoles colorées et puis ces petits amas de poussière à percer), dans une atmosphère léthargique, les bruits de l’habitude parvenant assourdis depuis le port, sous le ciel bleu si lumineux qu’il obligeait à cligner Continuer la lectureSols souvenirs

Des pieds dans le sol

Des bottines, des grosses bottines c’est pour marcher dans la boue – les boues – pour enfoncer ses pieds, le plus profondément ses pieds dans la terre toute pleine d’eau, ça qu’on appelle boue, pour laisser les pieds, le corps par les pieds, se faire aspirer par la terre ramollie, pour glisser à l’intérieur, et puis tirer tirer pour désaspirer Continuer la lectureDes pieds dans le sol

Un pied devant l’autre

Tu es en avant, le chemin est poussiéreux, sec, mes chaussures sont déjà couvertes de la poudre brune qui forme un nuage à notre passage et redescend en bruine volatile alors que nous avons à peine entamé notre balade de 10 kilomètres vers Macharaviaya et, à chaque pas, s’impriment les empreintes striées de mes semelles, tu es en avant comme Continuer la lectureUn pied devant l’autre

Sol vivant

J’aspire la petite botte de l’enfant luttant de toutes ses forces pour ne pas me l’abandonner, je m’élève et redescends dans un clapotis, au rythme des piétinements, c’est un jeu dangereux et excitant près de l’étang, flaque de boue, je retiens prisonnier les petits pieds, les relâche, les reprends, ils s’agitent fébrilement entre peur et jubilation, au risque de se Continuer la lectureSol vivant

01. Comme une note sur les pierres

Là planté. Ni geste ni mot. Tout un être droit avec ses faibles racines posées sur le monde antique. Terre de pierre. Musique ancestrale. Elle frémit sous la plante de tes pieds pousse entre tes orteils grimpe avec langueur et prend tout ton être. Dessous. Cavités. Catacombes. Espaces humides des chuchotements. Des hommes disparus. Silences. Conversations ébauchées. Pensées ondoyantes du Continuer la lecture01. Comme une note sur les pierres

Une phrase, des sols

Je m’amusais à redessiner avec les doigts les contours écornés des tomettes rouges, joue à terre, traçant un chemin sinueux dans leurs joints comme des voies sablonneuses, dans lesquels la matière s’effritait et s’immisçait sous mes ongles, je la creusais, la grattais, le plaisir du toucher primait sur le trésor, du paillasson de l’entrée et de ses  minces couches de terre, Continuer la lectureUne phrase, des sols

Prop #1, Sol de marche

Reprise… Tu poses ton sac lourd, d’un mouvement d’épaule, tu souffles, tu défais ta chemise trempée, tu la pose sur tes épaules, et tu viens t’asseoir, sur moi, le dos contre l’arbre. Je cherche un peu de confort pour mon dos, le tronc du châtaignier est dur, ma chemise trempée est froide sur ma peau dénudée, je frémis. Tu as Continuer la lectureProp #1, Sol de marche