Choses que l’on n’aime pas regarder

Aucune affinité pour cette palissade.
Orientée nord-ouest. Faisant front. Faisant face. Palissade en plastique blanc enserrant un espace devenu vierge obscènement exposé aux désirs voraces des promoteurs immobiliers qui ne tarderont pas.
Description objective : c’est une palissade en plastique blanc et lisse, constituée de huit bandes horizontales, l’ensemble forme un quadrilatère délimitant avec précision la surface constructible disponible.
Description subjective : c’est une palissade laide et maussade qui défend bêtement une zone envahie par de hautes herbes qui osent encore être folâtres. So sad palissade.                                                                                      Devant la palissade : horizon barré.
Derrière la palissade : friche timide.
Avant la palissade : des maisons de pierres, un boulodrome, un jardin, des insectes, des êtres vivants, un fourmillement d’histoires.                                 Pendant la palissade: placide et morne plaine.                                                 Après la palissade: des engins acides qui fouaillent et plissent la terre la contraignent la musèlent, des bruits stridents arrogants et hurlants, l’espace saturé de crocs de meurtrissures de plaies béantes, le bal intrépide et sauvage des bulldozers hargneux, puis un beau jour.              Des bâtiments fonctionnels, hypernormés, en totale conformité avec les règles d’urbanisme du jour, l’espace surinvesti et surexploité. Une nouvelle histoire.

Investir la palissade. Faire de la palissade insurrectionnelle. Tapisser de mots la palissade, la recouvrir de tags d’arbres d’arcs-en-ciel. Pisser sur la palissade. Que pâlisse et trépasse cette armure de pacotille cette vaine clôture cette empêcheuse d’inventer le monde. Assigner la palissade à céder la place au rêve d’un jardin aux libres enjambées. Passe la palissade, sale et vague, pas de palissade, pas de, pas, passe et trépasse.

2 commentaires à propos de “Choses que l’on n’aime pas regarder”

  1. J’aime bien cette vision en colère de la ville comme proie des promoteurs 🙂

  2. Tant de mouvements à lire sur la palissade statique, imperturbable. Il me semble bien qu’il y a là matières et matériaux à creuser ! Merci pour cette lecture.