< Tiers Livre, le journal images : chiens, rois, tracteurs

chiens, rois, tracteurs

Les festivités marchandes sont finies, au supermarché. On brade tout, les pauvres chapons tués pour rien, les kilos de foie gras inaccessibles, et les livres qui restent. Piles en promotion. Mais les livres d’utilité, les livres qu’on offre parce qu’on sait que la personne s’intéresse à. C’est là que moi je revendique. J’ai photographié beaucoup les tracteurs, beaucoup les chiens, et pas beaucoup les rois (j’ai pas eu trop d’occasion). Mais moi, c’est mon rêve, d’écrire ces livres-là. Des livres qui vous font pas mal dedans. On se lève le matin, on se met à son livre sur les tracteurs, les rois, les chiens et on fait ses 4000 mots. Ça n’empêche même pas d’écrire à côté pour soi. Mais sait-on qui les fait, ces livres ? Moi je dis, moi je revendique : ils devraient être réservés aux auteurs ayant fait leur preuve – vous voyez un peu comme les auteurs éligibles dans Wikipedia, artistes de l’écrit juste avant les artistes de la pornographie, et les animaux sportifs (éligibles au même titre que les autres sportifs). Les livres utiles, c’est à nous qu’ils devraient être confiés, un pour gagner notre pain, deux parce qu’on saurait les faire bien. D’aucuns feraient les rois, d’aucuns les chiens chats poules lapins (et même les hérissons), moi je ferais les tracteurs. Par pitié, aidez-nous, confiez-nous le livre utile, le livre des supermarchés au lendemain de Noël.


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 9 janvier 2012
merci aux 555 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page