< Tiers Livre, le journal images : livres peints à même la ville

livres peints à même la ville

Il travaillait à la bombe, donc le visage encagoulé et masqué. Mais quelle gestuelle mobile. J’étais descendu voir de plus près le 5POINTZ et le grand bâtiment est déjà tout rongé du dedans, les dalles des étages vidées, on voit tout en transparence. Sous le métro aérien le travail de peindre continue. Les thèmes sont souvent archétypes : ce n’est pas un lieu du livre. Pourtant, ici, les voilà qui flottent au-dessus de la ville, six livres sans leur titre, et celui qui les fait vivre. Ou bien on dirait qu’il va passer de l’échelle à sa toile, ouvrir un de ses livres pour lui grand comme une porte et y entrer. Finalement, cela pourrait ainsi être une allégorie du web : les livres c’étaient les nôtres, nous avons grandi par eux. Mais nous intervenons sur la ville, entre démolition, et recoins laissés accessibles sous le métro aérien grondant. Ne compte pas d’honorer en tant que tel l’objet qui ne reviendra plus : il s’agit de les peindre comme rêve, et de faire exister ce rêve au présent, avec les outils de maintenant. A preuve que le 5POINTZ aussi est sur web.


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 18 novembre 2012
merci aux 613 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page