2014.06.07 | vidéo du train qui pleure


Une journée bizarre à cause d’avis de tempête (mais elle ne viendra que bien plus tard), et à la sortie du tronc commun des tunnels et un arrêt Massy imprévu, le train assume son retard et parcourt au ralenti cet enfoncement radial qui l’amène jusqu’à Montparnasse, avec les couches successives de la ville, et le linge qui pend aux foyers-logements. Dedans, ils continuent à parler administration et bureau, il y a le bruit de la porte pneumatique (pour compenser le retard, les gens remontent vers l’avant du train, (on appelle ça faire le saumon), les avis de retard et que c’est un problème d’aiguillage. Et comme il pleut, ce matin-là, l’écoulement régulier mais vertical des gouttes sur la vitre, comme ponctuation qui pourrait aussi être intérieure. Le quotidien, quoi – ça dure 9,43 mais on peut sauter des passages.

 

 



François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 7 juin 2014
merci aux 340 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page


Messages