< Tiers Livre, le journal images : 2021.03.07 | des portes et des fenêtres

2021.03.07 | des portes et des fenêtres

précédent _ suivant

Ce journal était en pause, mais des photographies j’en faisais quand même : est-ce que ça existe, une photographie, quand c’est en attente — et sans traitement — dans votre disque dur ? J’étais un peu en rogne en arrivant l’autre vendredi à Noirmoutier, et s’arrêtant Port du Bonhomme : sur le GH5 j’avais monté par erreur le Sigma 30 1.4, excellent objectif mais équivalent à un 56, au lieu de son petit frère et mon préféré le Sigma 16 1.4, équivalent 32 (pour la vidéo j’utilise plutôt un Olympus 12 f2 ces temps-ci), ce qui veut dire qu’au lieu de photographier dans l’intérieur de mon champ visuel de myope je ne pouvais qu’assembler ces formes colorées mais géométriques en m’éloignant d’au moins 3 mètres. Il y avait ces cahutes, le jeu des couleurs sur ces assemblages portes et fenêtres alors tant pis : pour une fois je ferais mes séries en focale trop longue, et ça m’aiderait à comprendre mon affinité pour les focales plus larges. J’aimerais qu’un jour quelqu’un m’explique (pas les focales, mais les affinités : tous ces photographieurs qui vantent leur 50 mm comme leur objectif par défaut...). Après, série ou pas je crois que moi je ne me pose plus de question : ceci est une photographie, et ce que je nomme une photographie c’est, comme ici, l’ensemble série.

 

 


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 7 mars 2021
merci aux 181 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page