apesanteur sur abîme


Lecture Frédéric Boyer traduisant Augustin. Rien de saint : abîmes, mouvements, chant. Temps livré brut.


LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 20 janvier 2008
merci aux 392 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page


Messages