< Tiers Livre, le journal images : service marketing

service marketing

Quand même, Gallimard, pour qui ils nous prennent, c’est de l’arrogance ou simplement, vis-à-vis d’Internet, la poule qui aurait trouvé un couteau ? Je reçois, mais je ne dois pas être le seul, un e-mail ayant pour origine « marketing@gallimard.fr », c’est la première fois que j’ai contact avec ces gens-là, à propos de la sortie en Folio de L’Élégance du hérisson. D’habitude, les Folios ça sort bien plus tôt, là ils ont tiré jusqu’au bout la ficelle des ventes collection blanche, et comme par hasard tout Paris est recouvert d’affiches d’un spectacle de Josiane Balasko, marketing vous dis-je. Je n’ai rien contre le livre, et les questions qui naissent de ces immenses succès populaires sont complexes, en tout cas pas à évacuer d’un revers du coude : il suffit de faire un tour sur Internet visiter l’univers des Barbery, Muriel et Stéphane, comme d’ailleurs ce choix qu’ils ont fait de s’éloigner, d’aller très discrètement vivre à Kyoto – ils n’y sont donc pour rien. Ce qui m’a énervé c’est le ton de ce message : « Vous trouverez un fichier mp3 retraçant l’histoire extraordinaire de ce succès », et puis l’appel du pied direct, sans évidemment vouloir rien donner en échange, les blogs comme simple paillasson (à la fois on a besoin des blogs, mais on ne proposerait pas une publicité payante) : « Cela ne laissera pas indifférente la blogosphère ». J’imagine qu’ils ont été piocher dans un hit-parade vaseux genre Wikio pour tirer des adresses de quelques dizaines de blogs, dont visiblement ils ne savent rien. Eh bien c’est le mot Gallimard qu’en prend un coup : nul, complètement nul, « marketing ». Rien compris, inefficace, et portant dommage et à l’auteur (c’est pour ce livre déjà immensément vendu qu’on vient à la raccole, mais surtout pas pour les gestes d’édition plus courageux, de livres qui, eux, respirent par la blogosphère – exemple : L’Homme pacifique), et à l’idée qu’on se fait de l’éditeur.


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 24 juin 2009
merci aux 440 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page