Montréal danse du monde


reflets dans la ville verticale, et la foule illuminée de Raymond Mason


une autre page images, au hasard (depuis 2005) :
Maison de la radio, fenêtre dite Bob Dylan

Quiconque a marché dans Manhattan sait cette fascination au vertige inverse des bâtiments vus d’en bas. Quand on a lu ce classique (bien plus qu’un livre d’architecture) qu’est le New York de Rem Koolhaas, on regarde autrement les édifices (disent-ils), dans leur rapport à leur propre histoire, aux techniques de construction et au rapport global d’occupation de l’espace. Marcher tout droit dans Montréal par la première rue venue, ce jeudi 17 septembre, après mon intervention à l’ANEL, se contenter des reflets, puis tomber nez à nez avec ce vieil ami qu’est Raymond Mason, si perdu dans son coin des Halles, et là cette foule illuminée comme renvoyant à la ville de la même façon qu’à cet instant je la perçois, et tout ce qu’elle convoque de nous, jusqu’à l’appel au secours.



retour haut de page

écrit ou proposé par : François Bon
Licence Creative Commons ( site sous licence Creative Commons BY-NC-SA
1ère mise en ligne et dernière modification le 19 septembre 2009.
Merci aux 704 visiteurs qui ont consacré 1 minute à cette page.



Messages