dictionnaire | rien


un autre article au hasard

 

rien


1 _ 2 _ 3 _ 4 _ 5

1

Ecrire pour rien, c’est peinard. Viable à long terme, une fois l’objectif annoncé, s’y astreindre chaque matin comme une sentence qu’on aurait acceptée ? Je brode bien pour rien. Je dessine et je peins pour rien. Pour le regard qu’au fil des jours qui suivent l’achèvement je pose en passant et ce que ça déclenche dans mon corps. La juxtaposition des couleurs, leur fusion improbable, l’entrecroisement des lignes au feutre noir provoque étonnement, choc, surprise. Lorsqu’ils perdront capacité à taper sur quelque chose au-dedans, il sera temps de m’attaquer à un autre espace blanc. Écrit-on pour autre chose que le choc éprouvé à se relire ? Alors donc même à écrire pour rien, ce ne serait pas pour rien ?

entrée proposée par Anne Dejardin

2

C’est ainsi que je perds ce dimanche calme et pluvieux, je suis assis dans ma chambre à coucher et j’ai la paix, mais au lieu de me décider à écrire […], je viens de passer un bon moment à regarder fixement mes doigts. Mercredi 7 janvier 1912 -– Rien écrit pendant tout ce temps… Mercredi 24 janvier -– Rien écrit. 31 janvier -– Je n’ai pas le temps de recopier mes lettres. 27 février –- Rien écrit. 1er juin –- Presque rien écrit. 2 juin –- Terrible. Rien écrit aujourd’hui. Pas le temps demain. 7 juin –- Rien écrit jusqu’à présent. 9 juillet -– Rien écrit. 10 août -– Rien, rien. 11 août 1912

Extrait de : Franz Kafka, Journal, traduit et présenté par Marthe Robert, Éditions Bernard Grasset,1954.

entrée proposée par Michael Saludo

Rien : du latin res, rem, qui signifie quelque chose. Rien c’est quelque chose d’inabordable innacessible inaperçu inattendue inaudible incalculable inécoutable incommensurable incompréhensible inconnu inconvertible incroyable indéchiffrable indéfini indescriptible indéterminable indicible indiscernable inécoutable inestimable inexplicable inextirpable inextricable inimaginable inintelligible innommable inobservable inodore inouïe inqualifiable insaisissable insignifiante insondable insonore intouchable intraduisible invisible invrraisemblable irrécupérable irréductible iréel et irrésolu. Rien c’est quelque chose qui suit son cours.

Le rien, une fois écrit, s’érige au-delà de la posture qu’il occupait pour devenir de l’existant à part entière. De cet existant peut s’amorcer un propos, une réflexion, une idéologie qui se traduit dans une pratique, plastique, littéraire, photo cinématographique, sonore… Toute quête du rien s’amorce par un accident, entendu dans toutes ses acceptions. La nature de ce bouleversement ne saurait être strictement importante, ce qui importe au contraire, c’est ce qui survient après, ce qui en découle irrémédiablement.

entrée proposée par Nicolas Macumi


page proposée par François Bon, pour Tiers Livre
Tiers Livre Éditeur, le «Salon» – mentions légales.
droits & copyrights réservés à l'auteur du texte, qui reste libre en permanence de son éventuel retrait
1ère mise en ligne et dernière modification le 9 avril 2021.
Cette page a reçu 40 visites hors robots et flux (compteur à 1 minute).

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document