dictionnaire | mémoire


un autre article au hasard

 

mémoire


1 _ 2 _ 3 _ 4 _ 5

1

mémoire : faute de mémoire, les souvenirs se ré-inventent à partir de trois mots notés ou d’un objet ou d’une sensation (pas forcément la madeleine, ce peut être une caresse du soleil ou une petite douleur) et c’est le résultat de cette reconstitution qui est vérité

entrée proposée par Brigitte Célérier

2

Une de mes élèves traumatisée de la guerre du Kosovo avait « déconnecté » complètement sa mémoire, pour des raisons de souffrance intolérable j’imagine. Elle n’avait pu apprendre ni à lire ni à écrire ; son angoisse du retenir-revivre l’en avait empêchée. Alors que je proposai aux jeunes, de tenir un journal d’apprentissage, elle insista pour en tenir un, elle aussi. Je la laissai faire naturellement, un cahier bourré de signes, du genre sténo. Lors d’un entretien avec elle, elle me lut certains passages et je découvris qu’en fait elle avait inventé son écriture, des signes intimes qu’elle reconnaissait parfaitement. Je passe sur les vérifications que je fis pour m’en assurer.
A la même époque, le musée d’Art Brut de Lausanne consacrait une expo photographique à un vieil Italien analphabète, autiste profond, qui avait tracé durant des années sur les murs de son institution, en écriture inventée elle aussi, toute sa vie. Il était lui aussi capable de se relire.

La mémoire est indispensable à l’écriture. C’est en elle naturellement que l’on puise le récit, c’est elle qui s’active dans toute écriture. Pour l’écrivain, il n’y a qu’un seul temps, le temps passé. De la pensée au geste même, il y a ce décalage, indispensable, inévitable. Un temps que l’on veut arrêter peut-être. Mais en fait la mémoire est parfois — possiblement toujours, j’y crois —, non pas un instrument, un outil, mais la force démiurgique de l’écrit.

Ce n’est pas tellement l’homme qui invente l’écrit pour se souvenir, mais la mémoire qui fait surgir l’écriture, une mémoire qui exige et crée sa pérennité. L’écriture, vassale de la mémoire...

entrée proposée par Anna Jouy


page proposée par François Bon, pour Tiers Livre
Tiers Livre Éditeur, le «Salon» – mentions légales.
droits & copyrights réservés à l'auteur du texte, qui reste libre en permanence de son éventuel retrait
1ère mise en ligne 9 avril 2021 et dernière modification le 23 mai 2021.
Cette page a reçu 40 visites hors robots et flux (compteur à 1 minute).

Messages