dictionnaire | rock


un autre article au hasard

 

rock


1 _ 2 _ 3 _ 4 _ 5

1

Écrire un roman chargé de l’énergie du rock. Un texte qui nous fait bouger, sauter, hurler, qui exprime la grande colère ou la sauvagerie animale. Dire cette colère particulière, celle que l’on ressent adolescent devant cette vie que l’on nous promet, devant cette domestication que l’on subit dès l’école. Cette vie faite du travail, d’une famille, cette vie sans surprise, cette vie confortable. Le rock c’est aussi la colère de celui qui est pris dans cette vie et n’a pas encore baissé les bras. Il a vingt ans, il va gagner sa vie toute la semaine, mais attention s’il a assez d’énergie, il pourra s’amuser le samedi soir. Le rock exprime ce désir d’absolu, cette folie et ce besoin d’imprévu qui brûlent en chacun de nous. Le rock c’est la joie folle qui nous habite, en ressentant cette vitalité animale, libre de toutes contraintes. Ce moment où l’avenir ne compte pas, seul le présent, on ne prévoit rien, on n’anticipe rien, on vit là et maintenant. Un roman qui arriverait à être chargé de cette énergie ne pourrait être qu’un roman noir et violent, une histoire de rebelles, se finissant mal. La société n’aime pas les rebelles, nous ne les aimons pas, car tout en les enviant, ils nous dérangent. Ce qui nous dérange le plus, c’est que par leurs existences ils nous renvoient en pleine face notre acceptation, notre résignation. On comprend avec le temps que cette domestication subie dès le plus jeune âge est la condition indispensable à une vie apaisée en société, cette vie confortable que l’on détestait. Mais comprendre ce mal nécessaire, ce n’est pas oublier la douleur vécue, elle a laissé ses cicatrices. On aime souvent toute sa vie les choses que l’on a aimées dans sa jeunesse. Un homme de soixante ans a une identité faite d’un empilage d’identité, celle d’un enfant de cinq ans auquel s’ajoute celle d’un adolescent de quinze ans, puis celle d’un jeune homme de vingt ans, etc. Nous sommes une addition, ce que nous avons été à différents âges auquel vient ajouter ce que l’on est aujourd’hui. Alors si le rock a brûlé en vous, il brûlera encore demain. Écoutez votre titre préféré, il mettra du sel sur vos vieilles blessures.

entrée proposée par Laurent Stratos

2
entrée proposée par FB


page proposée par François Bon, pour Tiers Livre
Tiers Livre Éditeur, le «Salon» – mentions légales.
droits & copyrights réservés à l'auteur du texte, qui reste libre en permanence de son éventuel retrait
1ère mise en ligne et dernière modification le 14 avril 2021.
Cette page a reçu 25 visites hors robots et flux (compteur à 1 minute).