dictionnaire | contraintes


un autre article au hasard

contraintes


1 _ 2 _ 3 _ 4 _ 6 _ 7

1

Contraintes : un inventaire chronologique des béquilles bricolées pour écrire. D’abord, avec les amis au lycée, les cadavres exquis. Textes potaches. Avec les Papous dans la Tête à la radio, les « Dix mots pour une histoire ». Pastiche de romans de genres. Avec les auteurs, aux rayons poésie des médiathèques et librairies. Sortes de haïku. Avec ces contraintes formelles, toujours patauger dans le ludique ; pochades adolescentes. Alors s’imposer un temps quotidien. Bouts de journal, de poèmes, d’amorces presque romanesques. Avec cette contrainte horaire, toujours écrire à côté et bientôt s’essouffler. Avec le collectif Tiers-Livre, les ateliers d’écriture sur l’internet. Blocs fragments. Monter en gamme et publier. Sinon, se contraindre à un temps hebdomadaire, au moins pour ce qui reste des lectures ou écoutes de la semaine écoulée et surtout, pour chercher, pour se chercher soi écrivain.

entrée proposée par Jérôme Cé

2

Contraintes : se chercher soi écrivain, oui, c’est bien de cela qu’il est question. Chercher donc une écriture qui serait nouvelle, qui trancherait avec ce qu’on a précédemment écrit. Les contraintes, c’est fait pour ça, non ? Être déporté par l’artificialité du point de départ de l’écriture. Créer une discontinuité avec ce qu’on était déjà prêt à écrire dans la continuité du déjà écrit. Et peu importe presque la nature des contraintes, il faut juste qu’elles jouent ce rôle de déplacement, pour parvenir à se mettre soi-même en situation d’étrangeté par rapport à sa propre écriture, au moins au début. Parce qu’au bout d’un moment bien sûr, on peut se retrouver au royaume de Sérendip et s’apercevoir que ce qu’on vient d’écrire se relie à ce qu’on avait déjà écrit mais par un autre chemin et, de ce fait, avec une écriture qui s’est (parfois) renouvelée… les contraintes, pour se sortir des ornières où je me sens écrire parfois !

entrée proposée par Philippe Sahuc Saüc


page proposée par François Bon, pour Tiers Livre
Tiers Livre Éditeur, le «Salon» – mentions légales.
droits & copyrights réservés à l'auteur du texte, qui reste libre en permanence de son éventuel retrait
1ère mise en ligne 12 mai 2021 et dernière modification le 31 mai 2021.
Cette page a reçu 23 visites hors robots et flux (compteur à 1 minute).

Messages

  • on dit souvent contraint et forcé...la contrainte seule n’y suffisant pas, on y rajoute de la force pour mieux l’éprouver. Pourquoi faire quelque chose contre son gré ou ses inclinations naturelles ? Si l’écriture peut être vécue comme un plaisir chez certains, pour d’autres, son caractère contraignant peut être lié à des impératifs éditoriaux ou rédactionnels. Cette contrainte peut aussi provenir de nos difficultés à agencer la musicalité des mots donnant sens à ce que l’on souhaite partager.

    L’art de l’écriture est ardu...on le sait tous. N’y a t’il pas des moyens plus simples de dire les choses ? On peut exprimer un sentiment de joie en le criant ou en le sifflant...nul besoin de choisir et d’écrire des mots. Alors qu’est ce qui nous pousse à écrire ?

    Une quête intérieure d’un obscur vécu oedipien non résolu ? Retrouver en soi une sagesse socratique ? un peu de tout ça voire un peu plus. Pour la sagesse il y a Bouddha et le yoga et on transpire autant.

    Ecrivons nous pour témoigner et dénonçer les injustices du monde ? Il y a sans doute un peu de ça car tout qui est humain (et animal)ne nous est étranger. Cet impératif moral(clin d’oeil à Emmanuel K.) deviemt alors pour l’écrivain, une règle éthique- une obligation à écrire suivant sa raison et sa conscience. N’est pas Sartre ou de Beauvoir qui veut, mais on s’y mettant tous ensemble, on peut écrire des choses intelligentes sur la marche du monde.

    La contrainte comme force ou comme obligation, laquelle choisir ? L’une nous force à agir, la seconde nous laisse un choix en conscience"

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document