Robert Kramer, Route One for ever

10 ans qu’a disparu Robert Kramer


Le grand bruit de l’anniversaire de la chute du mur de Berlin (ô ce coup de téléphone de Norbert et d’Odile), et c’est Eric Legendre, de Montréal, qui nous rappelle un autre anniversaire : il y a 10 ans exactement disparaissait Robert Kramer [1].

Ce dont je me souviens, c’est que ce jour-là je revenais de 5 jours de stage d’écriture à l’IUFM de Fort-de-France, pour moi évidemment un souvenir fort ces 5 jours avec une quinzaine d’enseignants venus de toute l’île (à la fin du stage, on avait reçu Patrick Chamoiseau, celui de l’année précédente on avait accueilli Raphaël Confiant). Temps heureux, où on accueillait des écrivains pour se rassembler comme ça, une semaine d’écriture tous azimuts dans les senteurs de la Martinique... D’Orly glisser vasouillard à la gare Montparnasse, et sur la première page de Libé la photo et le titre.

On s’était rencontrés quelques mois plus tôt, Robert et Kasper Toeplitz, on laissait mûrir les envies : c’est resté en l’air. Reste ce grand corps qui semblait occuper plus d’espace qu’en vrai, ses mouvements...

Dans le billet d’Eric, tout un ensemble de liens...

[1Aussi sur le site d’Eric, ce dialogue que nous avions eu, il y a exactement 1 an – quoi de changé ? on les a prévenus, les copains...

LES MOTS-CLÉS :

responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 13 novembre 2009
merci aux 1131 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page