ENSBA | cours UV infos | 3

cours et atelier Beaux-Arts Paris


Vivre dans un monde d’énigmes auquel c’est en énigmes aussi qu’il convient le mieux de répondre. Henri Michaux.

au jour le jour

- pour prolonger notre discussion à propos du mot négatif, vous conseille, outre son Esthétique que vous devez connaître, les Minima Moralia de Theodor Adorno (Payot Poche)

- à propos de Hölderlin et sa lecture par Heidegger, lire ses Chemins qui ne mènent nulle part (traduction qui rend mal le titre allemand Holzwege, les chemins de bûcheron dont j’ai parlé), vous recommande aussi, de Heidegger, son Acheminement vers la parole _ des notes de lecture à propos de ces deux ouvrages peuvent constituer mémoire d’UV

- le 28 mars, je m’associerai aux décisions étudiantes : si la notion de précarité est organique de nos choix d’artiste, les coups portés de façon cynique à l’éducation artistique, la façon arbitraire dont on cherche à régenter Internet, et l’obscénité des profits étalés par les possédants justifient évidemment notre engagement dans le mouvement actuel, outre principe élémentaire de solidarité

atelier d’écriture

- nos dernières séances : Juliet _ Novarina _ Ponge _

- prochaine séance : corps/éciture à partir du Malevitch et de Récit de Jacques Dupin

- les séances ont lieu de 10h à 12h, le mardi matin, à la bibliothèque

cours et UV

- derniers cours : Kafka _ Hölderlin

- prochain cours : spécial Henri Michaux

De nombreux d’entre vous ont déjà choisi le thème du mémoire qui validera l’obtention de l’UV.

Je rappelle qu’il s’agit d’un travail comportant entre 8 et 15 pages, que mon souhait est seulement que ce travail vous soit utile dans votre démarche artistique globale, donc si possible en lien avec elle.

Je replace ci-dessous liste d’ouvrages contemporains qui peuvent servir de support à votre mémoire.

La spécificité de l’ENSBA c’est votre propre engagement dans une démarche artistique. Il ne s’agit pas de quitter cette démarche ou s’éloigner d’elle pour mimer les techniques d’analyse littéraire utilisées à l’université, d’ailleurs je ne les connais pas et ne les utilise pas. Il s’agit d’explorer en quoi un livre peut venir résonner avec vos préoccupations esthétiques, le recours à l’écriture que vous y faites, qu’il s’agisse de voix off, de notes ou carnets de travail, d’utilisation de texte dans l’oeuvre.

Pour chacun des auteurs abordés dans le cours du mardi midi, j’essaye de rendre perceptible des univers de questionnement, sur territoires et spatialités, sur le temps (temps récit, temps référentiel), sur les rapports oeuvre et réalité, en m’appuyant en permanence sur la genèse de l’oeuvre dont nous parlons.

Ce sont ces univers de question qui peuvent faire le fond de ce mémoire d’UV. Lire et découvrir une oeuvre crayon en main, notant à mesure vos réflexions, ce qui s’en induit pour votre travail, mettre à jour un étonnement, produire cet étonnement.

Les univers de la littérature sont multiples, il n’y a pas un mode d’approche unique, indépendant de l’oeuvre que vous avez choisie de lire. Nous aurons des mémoires sur Rimbaud, Artaud, Jabès, Céline, Koltès, Barthes, Perec, Novarina : je reste disponible pour examiner avec chacun, en cours d’écriture, vos intentions, premières rédactions. Je serai particulièrement heureux, parmi les livres ci-dessous, si certains se lançaient dans un travail à partir de Tarkos, Dupin, Echenoz ou Leslie Kaplan. Les livres cités ci-dessous sont disponibles à la bibliothèque de l’école, et les librairies proches en disposent, allez les flairer, laissez-vous aller au risque : la démarche n’en sera que plus précieuse...

Brève rencontre orale individuelle à prévoir en mai pour commenter le travail, il ne s’agira pas pour autant d’un "rattrapage".

- Antonin Artaud, L’Ombilic des Limbes, Pèse-Nerfs etc.
- Samuel Beckett, Comment c’est, Mal vu mal dit, etc.
- Pierre Bergounioux, Journal 1980-1990
- Olivier Cadiot, L’Art Poetic
- Danielle Collobert, Dire I/II, etc.
- Marguerite Duras, L’Été 80, La Vie matérielle, Outside, etc
- Jean Echenoz, L’Equipée malaise, l’Occupation des sols.
- Antoine Emaz, Lichen, lichen + Os
- Leslie Kaplan, Le Psychanalyste, Le Livre des ciels
- Bernard-Marie Koltès, La Nuit juste avant les forêts
- Henri Michaux, La Nuit remue, Exorcismes etc.
- Pierre Michon, Rimbaud le Fils, Vies Minuscules
- Valère Novarina, Devant la parole, Lumières du corps, etc.
- Francis Ponge, Méthodes, etc.
- Jacques Roubaud, La Boucle (en particulier Poésie :)
- Nathalie Sarraute, "Disent les imbéciles", Entre la vie et la mort, etc.
- Claude Simon, Le Jardin des Plantes
- Christophe Tarkos, Anachronisme

Approches de fond :

- Julien Gracq, En lisant en écrivant, Lettrines II
- Jacques Dupin, le Corps clairvoyant
- Georges Perec, Espèces d’espaces
- Marcel Proust, articles sur Balzac, Flaubert, Baudelaire, Nerval
- Nathalie Sarraute, L’Ere du soupçon
- Maurice Blanchot, L’Espace littéraire, Le Livre à venir
- Edmond Jabès, Le Livre des questions
- Franz Kafka, Journal

LES MOTS-CLÉS :

responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 22 mars 2006
merci aux 1767 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page