culture de l’abjection : une liberté d’art ?

à propos de l’intervention Rolin/Comment dans le Monde


Je reprends sur remue.net la lettre de Bernard Comment et Olivier Rolin publiée dans Le Monde, en m’y associant bien sûr.

Le forum ci-dessous peut accueillir vos réactions. L’an dernier, à propos de Rose bonbon j’avais eu la même impression, mauvaise et triste, que c’est la force même de l’art contre les censures qui était galvaudée, abêtie.

Bizarre aussi de voir ce statut "enseignant de banlieue" s’ériger en référence, comme si cela valait témoignage ou caution pour le pire. Il en est d’autres (Cécile Ladjali, Anne Portugal et tant d’autres, ou parmi les proches...) qui doivent se hérisser.

C’est sur remue.net et ses 3 500 consultations quotidiennes que j’aiguille aussi la lettre reçue d’Abdourahman Waberi. On se sent bigrement fier d’être Français : comme on aurait envie de souffler un bon boup sur tout ça...

Où trouver le contrepoint ? Dans la littérature elle-même, bien sûr. En lisant.


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 19 février 2005
merci aux 1317 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page